J’ai testé le masque Tai-chi de Herborist

0
112 vues

Lors de ma dernière excursion Sephorasque à Lille, j’ai reçu en cadeau un échantillon de la marque Herborist, marque qui m’était jusque la inconnue. Il s’agit du masque Tai-Chi. A l’intérieur de la boite de l’échantillon (pas du produit taille normal), je trouve 2 petits tubes blancs. Les tubes m’ont l’air d’avoir une contenance correcte et je me dis que pour une échantillon, c’est vraiment bien servi. Rien à voir avec les pochettes dans lesquelles on trouve une micro-dose du produit convoité.

Ce matin, les conditions était parfaites afin de procéder à ce petit test. Les instructions inscrites au dos du fourreau qui entoure la boite qui contient les tubes sont très clairs.

1. Masque Noire pour purifier : Poser le masque noire par petits mouvements circulaires. Masser le visage avec le masque pendant 5 minutes et puis rincer avec un tissus et de l’eau claire. Cette étape est très bien décrite et très facile à réaliser. Je sors le produit du tube et j’avoue que sa couleur noire est un peu déconcertante. Mais j’en ai vu d’autre donc je ne bronche pas. La texture est crémeuse, onctueuse mais pas trop, entre crème et gel donc parfait. J’étale le produit en couche épaisse et puis je commence le massage. C’est très facile. Rien à redire. Au bout des quelques minutes de massage, je commence à ôter le masque à l’aide d’une petite serviette humidifiée et avec de l’eau tiède. Il faut un peu frotter pour réussir à le retirer complètement. Après 5 petites minutes tout est parti est mon visage est déjà plus lisse. Attention, ne pas sécher le visage, car c’est important pour l’application du deuxième masque.

2. Masque Blanc pour Apaiser : Sur la peau humide, appliquer le masque blanc de la même façon que le masque noir. Lorsqu’il sera posé et après le massage, laissez le posé pendant une dizaine de minutes et ce afin de permettre au produit de bien pénétrer dans la peau. Le produit est à nouveau très facile à étaler. La consistance est un poil moins épaisse que le masque noir et plus faciles à étaler. Ce qui me fait penser qu’on consomme plus de noir que de blanc. L’idée de rester avec une grosse quantité de blanc qui m’oblige à racheter le produit ne m’enchante pas, mais bon, je spécule. Après avoir massé le produit sur la peau, je vais me reposer pendant une dizaine de minute. A nouveau, la sensation est agréable : ni fraîche, ni chaude, ni frissons, juste un bon moment quoi. Au bout d’une dizaines minutes, je retire le produit en utilisant la même serviette humide que pour le premier masque. Celui-ce se retire beaucoup plus facilement que le premier.

Résultat : un peau vraiment nette et douce, des pores resserrés (mais pas de miracle non plus). Je suis ravie.

Les Plus :

  • La contenance des tubes de l’échantillon vraiment suffisante pour faire au moins 2 essais complets. Je dis bravo.
  • La texture agréable des produits
  • Une odeur vraiment discrète, ni trop, ni trop peu.
  • Un résultat très satisfaisant
  • Une bonne facilité d’utilisation

Les Moins :

  • Le mode d’emploi de l’échantillon parle d’une spatule et d’une éponge. J’imagine que ces ustensiles ne font pas partie du produit, ce que je comprend, mais dans ce cas, adaptez les instructions. J’ai quand-même cherché pendant 37 sec ou donc se planquait la spatule.
  • Le produit noir qui se consomme plus vite que le blanc… J’espère que ce n’est pas le cas car ce serait rageant.

Conclusion : Je recommande vraiment ce soin/masque. Il est vraiment très agréable à utiliser et le résultat est bon, pas sensationnel mais très bien.

Prix : 49 EUR (chez Sephora), raisonnable.

Ou l’acheter : chez Sephora, dans les pays ou ils sont présents. En Belgique, pas trouvé de revendeurs.

Laisser un commentaire