On dit Magazino-mane ou Magazino-vore ?

3
70 vues

Je consomme du magazine comme on boit de l’eau en été en pleine canicule. En effet, c’est compulsif. J’ai besoin de ma dose de lecture hebdomadaire. Et hélas, vu l’offre actuelle, j’ai souvent tendance à sacrifier la qualité à la quantité, parceque les magazines quali se font très rares.

Donc, dès qu’une nouvelle publication voit le jour, je test, je lis, je feuillette et je termine en moins d’un quart-d’heure….

D’ou me vient cette vilaine manie ? De ma période étudiante. J’ai suivi une petite formation en lecture rapide et j’ai trop bien compris et adopté le concept. Le pire, c’est que je ne le fais pas de façon consciente. J’ai du mal à me concentrer et à profiter de chaque lettre, mot, phrase et paragraphe. Du coup, je consummerize à mort.

Ce que je lis ? Principalement les magazines féminins. Ça va de Elle, édition Belgique et édition France. Évidemment, le contenu est très différent. Les petites nouvelles : Be, Envy et Grazia. Les classiques comme Cosmo et Biba. Et puis les publications locales de chez moi : Gael, Flair et Femme d’aujourd’hui. Il m’arrive aussi de mettre quelques feuilles de choux « people » dans mon panier : Closer, Voici dont nous savons tous que le principal objectif est de faire du chiffre, du bruit et de foutre le bordel…

Niveau organisation et rangement, ce n’est pas facile à gérer. Lors de mes « crises », je peux embarquer 5-6 magazines d’un seul coup. En période « calme », je me contente de 2-3 par semaine. Donc tout ce butin peut prendre une place considérable au sein de notre cocon familial. Quand je n’ai pas le temps ou que je n’arrive pas à la source, je n’en achète pas… mais ça me manque car j’ai l’impression d’avoir raté le dernier épisode de Lost… Niveau rangement du salon, ce n’est pas pratique non plus. Il y en a partout. Avant, il y a fort fort longtemps, il m’arrivait de trier mes magazines et de garder les pages que j’aimais (recettes, articles particuliers, etc…). Heureusement, cette folie-là m’est passée. Je ne garde plus que les suppléments cuisine.

Question budget, pas glop non plus, même si les magazines restent, à mon sens, des plaisirs tout à fait abordables, comparé à d’autres loisirs.

Mon rêve ? Que les éditeurs publient leurs mensuels et hebdo sous format électronique pour lecture sur e-reader ou PC. Et si possible, avec une tite ristourne hein… Vous allez me dire : ah sacrilège, on perd tout de la totale expérience magazine. Je suis bien d’accord. De l’achat à la lecture, en passant par l’odeur du papier et la caresse du papier, tout est sympa dans cette activité. Mais seulement voila, la planète va mal et raser un carré de foret amazonienne parceque j’aime la caresse des feuilles de mon mensuel préféré, c’est peut-être un peu exagéré. Donc oui, à l’édition électronique, si ça peut contribuer au sauvetage de la planète.

Et vous quels magazines lisez-vous et seriez-vous prêt à adopter la version électronique ?

3 COMMENTS

  1. La quantité vs la qualité …. oui c'est bien le cas…  Lire vite est une bonne chose quand on vous remet un rapport 1 heure avant la réunion avec le big boss, mais ici, il s'agit de prendre son temps et se détendre. On n'est pas au boulot  !  Lire des revues, c'est prendre son temps, se détendre… et rêver ou bien alors on les lis au second degré et on s'amuse à critiquer tout ce qu'on voit.   Pour ma part, je prend surtout plaisir a lire les petits articles "bouche trou", ceux qui sont fait pour remplir les vides entre les articles "plus sérieux"… c'est souvent là que je trouve les choses qui me font rire ou sourrire.  

  2. Moi aussi je gardais les articles qui me plaisaient, en fait, je le fais toujours ! Mais heureusement, je trie de temps à autre…Ca s'amoncèle vite ce genre de truc…Toutes les semaines le Flair, le Cosmo tous les mois plus quelques uns par ci, par là… Version électronique pourquoi pas mais pas pour tous… Au moins en garder un en version papier, pour le plaisir 🙂

    • @Missash : C’est sure que moi aussi j’ai du mal à aller vers une version électronique. Le toucher du papier, le fait de feuilletter son magazine, c’est quand-même beaucoup plus sympa. A bientôt

Laisser un commentaire