Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

15
172 vues

Cela vous est déjà arrivé, non ? Vous rentrez du boulot et puis, vous vous regardez avec l’homme. Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir manger ce soir ? Petit dialogue illustratif :

Moi : « Qu’est-ce qu’on mange ? »
Lui : « Je ne sais pas. T’as envie de quoi ? »
Moi : « de pâtes »
Lui : « Mais tu as toujours envie de pâtes… »
Moi : « Oui, c’est rapide, facile, c’est bon et pas trop de boulot »
Lui : « Qu’est-ce qu’on a dans le frigo ? »

Il regarde, puis constate qu’il est rempli mais que le lien indispensable entres les ingrédients est manquant. On se rabat sur les pâtes…

Trouver de l’inspiration pour le dîner du soir, ce n’est vraiment pas simple. Car, il faut varier évidemment, enfin… idéalement et puis il faut manger équilibré. On peut se rabattre sur un recueil d’instructions culinaires, autrement dits un livre de recettes, mais afin de concevoir les plats indiqués, il faut des placards et frigo remplis avec fonction de réassortissement automatique. De plus, beaucoup de ces recettes requièrent un temps de préparation et de cuisson considérable. Et puis quand on n’est pas un cordon bleu, parfois, cela peut s’avérer plutôt périlleux.

Donc, on fait quoi ?

Et bien, on se rabats sur des choses pas trop difficiles :

1) Filet de poulet avec légumes… oui mais lesquelles ? Direction surgélateur pour haricots, épinards, poireaux…

2) Vol-au-vent en bocal : ça c’est vraiment facile et bon mais ça manque de légumes…

3) Omelette fromage, tomate, champignons : un peu léger mais avec un peu de pain, ça passe

4) Des pateuuuux, des pateuuuux, oui mais des…. vous l’aurez compris. Pâtes avec sauces diverses

5) Pizza : mon préféré mais pas celui de mon régime…

Moi je dis bravo à toutes celles et ceux qui savent tous les soirs, cuisiner et faire apparaître de petits plats gouteux. Cela demande de l’imagination, de l’organisation, de l’habilité et du … courage. Bein oui, parce que si c’est bien fait, on a de la vaisselle.

Pour conclure, chez moi, c’est Big le maître d’oeuvre. Les raisons sont nombreuses mais en gros, je ne suis pas très douée (enfin je m’en sors) mais je rentre tard et il s’en sort mieux que moi. J’avoue, je devrais cuisiner plus souvent, parce qu’en plus j’aime le faire mais je manque toujours d’un ingrédient essentiel : inspiration, courage, ingrédient, ustensile,…. Je n’aborde même pas le sujet de nourrir la pitchoun car la, c’est carrément Superman contre Godzilla. Elle sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas la chérie…

Et vous, vous faites comment pour vous nourrir dignement mais savoureusement ?

15 COMMENTS

  1. Se nourrir dignement mais savoureusement, c'est un peu mission difficile. Déjà, le repas de la puce est différent du notre car elle n'a que 2 ans… Pour elle, c'est un repas assez équilibré mais pas savoureux tout le temps, je l'avoue… Ensuite, je me mets aux fourneaux à partir de 9h du soir et là j'avoue je n'ai qu'une seule envie : faire du quick… et si c'est dirty, tant pis (quick comme dans rapide et non Quick, nous c'est le goût 🙂 )

  2. @ Oum : hihi, oui je comprend. Pour ta puce, t'inquiète, elle va bientôt pouvoir manger ce que vous mangez. Nous, on n'a pas trop tardé. Dès l'école maternelle, elle a mangé comme nous et avec nous, sauf les soirs ou on n'a vraiment pas envie et qu'on commande égoistement un truc bon et super bien fait, rien que pour nous. Mais oui, ca calme quand on est naze et qu'on doit s'y coller à 21H. Les envies de gastronomie élaborée s'envolent très vite.

  3. C'est un peu mission impossible pour moi aussi… Mais j'ai dû me mettre au régime dernièrement, et me forcer à cuisiner un peu (histoire de faire passer les légumes, de varier, etc) et c'est quand même sympa de se faire de bons petits plats, des choses différentes, des choses nouvelles. Enfin, je crois que je ne serai jamais une pro des fourneaux, que mes plats auront toujours un petit côté…. raté. Et que ma cuisine aura toujours l'air d'un champ de bataille.
    La bonne fée de la cuisine a dû rater mon berceau (par contre celle de la gourmandise était bien là :D)

    • @LN : Bonjour LN, j’ai eu une période régime aussi. Moi j’ai plié sous les listes de courses kilométriques. Même un restaurant étoilé ne devait pas avoir autant d’ingrédients dans sons frigo. J’espère que le régime s’est bien passé. Il en faut du courage pour préparer quelque chose tous les soirs tout en faisant attention aux doses et aux préparation et puis, si on aime manger de bonnes choses, c’est doublement compliqué. Merci ton commentaire et à bientôt.

  4. Un des nombreux avantages du célibat, c'est que tu peux te rabattre sur un bol de céréales si tu manques d'inspiration, de temps, d'envie, ou d'ingrédients dans ton frigo !Je te refais ton dialogue juste pour rire ?
    Big : "qu'est-ce qu'on mange"Fashiongeekette : "des chokapics !"Big, à court d'arguments, et prêt à appeler sa mère : "t'es sûre qu'il y a assez de lait ?" Bisous !

    • @ Begonia : hihihi, mort de rire. Effectivement, même la pénurie de lait peut frapper dans ces cas-la. Big a essayé le « régime Special K » et ca lui convenait. Moi j’ai plus de mal. Je mange avec les yeux et le coeur et de temps en temps j’ai besoin de vivre un bonheur papillaire. Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  5. Bien vu Begonia 🙂    D'ailleurs avant que la petite soit là, j'avais fais un essai du fameux régime special K et donc je mangeais des special K le soir…  tout sauf équilibré comme repas pour le soir mais ça passait, en plus ça fait déssert aussi.. bref j'ai perdu plusieurs kilos en 15 jours.. comme quoi c'est fou ce qu'on peut grossir en mangeant mal le soir.Ce qui est difficile c'est de lui montrer le bon exemple à la petite, d'essayer qu'elle mange autre chose que des pizzas, pates et sucreries en tout genre… et là c'est pas gagné.. c'est fou quand meme … ils sont élevé tout petit avec des légumes, ils aiment ça et puis on fout tout en l'air avec des tas de gouts sucrés ou salés et hop… j'aime pas les légumes…  🙂

    • @ Big : Tu l’as dit. On a beau essayer de leur apprendre à manger des légumes, une fois qu’ils sont plus autonomes et qu’ils voient les autres enfants à l’oeuvre, plus rien ne va. Si enfant terrible A dit « non, je ne mange pas de carottes », pitchoun va faire pareil, même si elle adore ça. Heureusement qu’on a la tranche matin si TF1 qui répète sans cesse qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour… C’est cynique mais comme ils fonctionnent à la répétition à forte dose, je ne sais pas dans quel mesure ça fonctionne un peu. Merci et à bientôt.

    • @ Lucette. Ah les sushis, c’est très bon aussi mais ils font en manger pas mal pour être calé. De temps en temps, nous allons chercher un ensemble sushi & sashimi chez le japonnais du coin. Mais ca c’est adultes only. Même si elle peut manger ca, je ne suis pas sûre qu’elle soit très d’accord. Merci et à bientôt.

  6. Je suis célibataire, et je galère aussi a me faire a mangerhier ce fut une boite de thon a la tomate avec un yahourtvla la tronche du repasmais ton homme à raison les pates c'est trop bon et c'est bien pratique quand tu sais pas quoi faire à manger

  7. @ Pitch : quand on est célibataire ou à deux, si l'on manque d'inspiration, ce n'est pas encore dramatique, mais quand on a des enfants, le drame s'installe. Car, évidemment, en bon parent modèle responsable, il faut montrer le bon exemple : manger à l'heure ou l'on mange, manger fruits, légumes, viandes, pas de gras, pas de sauces, laitages, etc… seulement voila, je trouve ca complexe moi. Pfff, vivement qu'on gagne à l'Euromilion et notre Supernany s'en chargera 😉 😉

Laisser un commentaire