L’école, les parents et les vacances

6
48 vues

Vous n’êtes pas sans savoir que les grandes vacances scolaires sont arrivées. Et oui, c’est vraiment génial. On va pouvoir s’éclater et faire pleins de choses : partir en vacances, faire des barbecues au jardin, se promener en forêt, faire du shopping, faire la grasse matinée,… Oui, mais, non… Il faut arrêter d’idéaliser cette période de vacances qui, pour de nombreux parents signifie « casse-tête organisationnel ».

Contrairement aux écoles, les employeurs des parents, eux n’octroient pas gracieusement 80 jours de congé par an à leurs esclaves employés. Les parents n’ont pas non plus le loisir de prendre congé les mercredi après-midi ou la possibilité d’être là, tous les jours à 15H15, afin de récupérer leur progéniture. Et non. Les parents doivent faire leur 38 heures/semaines.

Alors quand le mois de Juillet arrive et que l’école a lâchement jetée ma Pitchoun, afin de pouvoir profiter de 2 longs mois d’inactivité, je m’emballe et je m’organise.

La course à l’imagination commence :  les demandes de vacances chez les grand-parents, marraine, parrain etc. Ensuite, il existe les stages, certes nombreux mais déjà complets dès le mois d’Avril. Car manifestement, les parents n’ont pas 2 mois de vacances eux…

Je ne parle même pas de l’étape ou il faut expliquer à Pitchoun que cette semaine, elle doit aller chez marraine, car c’est les vacances et que y’a pas école. Que la semaine prochaine, elle devra la passer à un stage d’éveil musical avec des enfants échoués la comme elle. Etc. Oh je dramatise bien-sûr. Les enfants sont souvent bien moins traumatisés que les parents. Ils pleurnichent un peu à chaque nouvelle semaine, ne sachant pas trop à quelle sauce ils seront mangés, mais dès le premier choc passé, la vie continue et ils s’amusent comme des petits fous.

Nous prendrons congé aussi bien-sûr, mais pas en Juillet/Août car les tarifs sont proche de l’escroquerie. Nous partirons en Septembre vu que Pitchoun n’est pas encore obligée d’aller à l’école.

Le pire c’est que les enfants finissent par s’ennuyer ferme au bout de quelques semaines et qu’ils sont heureux de pouvoir retrouver le chemin de l’école. Pas facile de s’occuper pendant 2 mois à trouver des activités et tout ça, sans les copains qu’on fréquente tous les jours à l’école.

Et vous, vous faites comment avec vos petits pendant les vacances ?

6 COMMENTS

  1. "ils s'amusent comme des petits fous" > c'est quand même là bien l'essentiel ! :-)Je n'ai pas d'enfant mais, vers 10-12 ans, ma mère avait aussi ce type d'organisation. La fille de ma marraine avait mon âge donc on faisait la tournée des familles ensemble : une semaine chez mes parents, une chez chacun de mes grand-parents, une chez sa grand-mère et deux chez son grand-père avec ses parents ! Le temps de ça, on était au 15 août et mes parents posaient deux semaines.Un peu plus jeune, vers 8-9 ans, je suis allée dans le même centre aéré que mes cousins.Et encore plus jeune… euh, je ne sais plus !Bon courage pour ton organisation mais toutes ces activités sociabilisent ta fille 🙂

    • @ Lili. Merci pour tes commentaires. La tournée des familles n’est pas tellement un souci si on peut se fier à eux. La marainne de ma fille, c’est nickel. Ma pitchoun l’adore littéralement et la-bas, je sais, pour sure, qu’elle ne craint rien. Mais c’est à peu près tout. On pourrait penser que vu que nos parents ont réussi à nous élever sans troc de fracas, il devraient être capable d’en faire autant avec leurs petits-enfants. Mais rien n’est moins sûre. Je ne m’étenderais pas sur le sujet ici mais on va juste dire que ce ne fut pas vraiment concluant et le doute par rapport à la sécurité de nos petits restera. Je préfère encore la confier à une équipe d’encadrants qui a été formée pour ça. Pour la sociabilisation, aucun soucis, elle a fréquenté une crêche dès ces 2,5 ans et demi et donc les nouveaux copains et tout elle connait. Lorsqu’elle fait un stage, c’est un petit peu la découverte le premier jour, mais après, elle y retourne avec un grand sourire. Merci pour tes encouragements et à bientôt.

  2. euhhh comment dire… bah… Les deux grands se débrouillent comme ils peuvent (deux ados) et pleurnichent au bout de deux jours de vacances avec des "je m'ennuiiiiiiieeeeee"….Pas nous, parce que le boulot ne nous le permet pas, sans parler de s'occuper de la maison… enfin bon… pour la petite dernière de deux ans… bah… elle commence à marcher et s'éclate à faire le tour de l'appartement (pourvu que cela l'éclate pendant deux mois mdrrrr)Comme nous sommes des parents… pas riches (comme beaucoup de parents) bah… personne ne partira en vacances sauf le garçon… car chez son père au mois d'aout… la vie est belle non niark niark niark….

    • @ Alvyane : Haaaha, la joie. En effet, le pire c’est que même les mômes ne sont pas emballés de 2 mois de vacances. A moins de pouvoir partir beaucoup et longtemps, pour eux, c’est un peu rébarbatif aussi. Et comme tu le dis, faut les moyens pour les occuper pendant les vacances. Bon courage et à bientôt !

  3. Hello !Et bien nous on reste 5 semaines à la maison, et ça va être à mon avis en vrai bordel… Une fois qu'on est allé au zoo, fait des pic-nics, du vélo, du tracteur, des dvd et des promenades, il reste la sieste !Vive la sieste des enfants ! Et des parents… Question organisation et bien je suis obligée de prendre un mini congé parental pour pouvoir m'occuper de mes enfants… La loose oui.Tchuss !Garrice

Laisser un commentaire