Dormir avec un ours en peluche

17
173 vues

Un début de semaine, j’ai été interpellée par une étude récente effectuée au Royaume-Uni. En effet, selon le très sérieux Telegraph, 1 tiers des britanniques adultes, dorment encore avec une peluche… Et oui !

Et certains faits révélés sont stupéfiants :

  • 25% des hommes avouent emporter leur peluche lors d’un voyage professionnel
  • La moyenne d’âge des peluches est de 27 ans…

Que faut-il penser de tout cela ? Nos petits ont besoin d’un doudou durant leur petite enfance. Pour leur endormissement, la présence de ce doudou est même indispensable. Le côté doux et réconfortant de la chose est vraiment très importante pour eux. Certains le garde pendant très longtemps même. Par la suite, les enfants grandissent et délaissent petit à petit leur peluche. Toutefois, une ou deux peluches vont les accompagner pendant jusqu’à l’âge adulte. Après, mystère… C’est pourquoi je me demande pourquoi ces britanniques ont osé révéler qu’ils dorment avec leur peluche. En effet, j’estime que cet une habitude qui fait partie du jardin secret de tout un chacun.

Mais après, 1 tiers des adultes, j’ai beaucoup de mal à le croire… Et que font les conjoint et conjointes pendant que Monsieur ou Madame cajole son doudou ? Non, mais sérieusement. Peut-être une spécificité britannique que je n’arrive pas à comprendre. Finalement, je m’en fiche un peu, chacun fait ce qu’il veut mais fallait-il réellement en faire un sondage… Et puis, je me demande si cette info valait réellement l’écriture d’un billet ?

Lien vers l’article : http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/howaboutthat/7947502/Third-of-adults-still-take-teddy-bear-to-bed.html

Je soumets quand-même la question à mes lecteurs/trices : Dormir avec une peluche à l’âge adulte ? Attendrissant ou absurde ?

17 COMMENTS

  1. Un tiers c'est quand même beaucoup…L'étude ne disait pas s'il s'agissait de personnes seules, ou traversant des situations difficiles?Pour le moment c'est mon chat qui me sert de compagnie 😉

    • Salut Emilie. Non l’attitude mentionnée sur le site de Telegraph était plus que sommaire. Les anglais sont les rois de l’annonce creuse… Si ca se trouve, l’étude a été menée auprès d’un groupe de gens divorcés, malheureux voir dépressifs… Le chat, c’est une bien meilleur solution !

  2. Un peu de douceur dans un monde ce brutes… Ca fait de mal à qui ? Tant qu'ils ne sucent pas leur pouce ! Moi aussi, comme Emilie, je m'endors avec ma peluche vivante.

    • Sur ce point, je te suis totalement Bégonia. Le monde est assez cruel qu’un peu de douceur et de simplicité font du bien à notre société. Mais la peluche vivante c’est quand-même mieux, qu’elle soit humaine ou animale 😉 Je n’ai rien contre les gens qui dorment avec une peluche mais de la à déballer cela, je ne vois pas trop l’intérêt.

  3. Un peu des deux je vais dire !Mon doudou est passé à la trappe mais je garde une peluche offerte par mon papa alors que je devais avoir 3 ou 4 ans ! Il est tout près de mon lit mais en aucun cas dans mon lit…Faut le dire ces britanniques sont bizarres ! lol

    • Je le concois, garder une peluche qui date de notre enfance, c’est tout à fait normale. Moi, je n’en ai plus et j’en suis triste. Quand je me suis installée, j’ai bêtement jeté mes peluches et voila. C’est malin…

  4. Ah ah ^^ Je ne dors pas avec une peluche, ou alors très très rarement. Mais j'en possède quelques-unes qui ont une valeur sentimentale pour moi et dont je ne me séparerais pour rien au monde.

    • Les peluches peuvent avoir une valeur sentimentale immense. Elles représentent des souvenirs, des tranches de vie entières. Et je ne vois aucune raison de s’en séparer.

  5. Euuh, je dors avec ma peluche que j'ai eu à ma naissance soit il y a 25 ans. Mais attention, je suis en couple, pas depressive ni rien mais je dors mieux quand je sais qu'il est quelque part dans le lit. Parfois il me sert d'oreiller quand j'ai mal au dos. Mais je peux m'en passer si je le prend pas dans mes valises hein.

    • Coucou Caaurel. T’inquiètes pas, mon article n’avait pas pour but de mettre les adultes qui dorment avec des peluches dans des cases. Tu dors avec une peluche et tu l’assumes. Ce que je voulais dénoncer dans cet article, c’était cet étude qui clamait haut et fort que 1/3 des adultes brittaniques dorment avec une peluche… OMG, so shocking ! Perso, je t’avoue que je m’en fiche. Tu dors bien avec ta peluche et tu l’assumes et c’est tant mieux. Tu peux t’en passer et tu n’es pas non plus comme ces brittaniques de l’étude qui font des pieds et des mains lorsque leur fameuse peluche a été oubliée quelque part. J’avoue, je serais triste aussi si je perdais une peluche qui m’était chère mais la façon dont cela a été décrit c’est comme s’il s’agissait d’un nouveau phénomène, d’une nouvlle tendance. Bonne nuit à ta peluche, ton homme et à toi 😉

  6. Je dois dire que je suis assez étonnée par ces statistiques…Décidement les anglais ne font rien comme tout le monde!

  7. J'ai des peluches aussi de mon enfance, qui pour le moment sont dans des cartons, du coup j'ai un jolis bourriquet avec qui je dors parfois, enfin le matin je le retrouve par terre, je suis celibataire, pas de chat chien ou autre, donc je dors avec une peluche. Mais je m'en passe sans soucis, ya pas a dire la compagnie d'un humain c'est quand meme mieux.

Laisser un commentaire