Collègues et haleine fétide…

16
101 vues

Je vous situe la scène. Je déjeune vers 12H15 et vers 13H je suis de retour à mon poste et arrive à bosser tranquillement car peu de monde autour de moi. Ouf, je souffle. Réunion programmée pour lundi 14H.

La salle de réunion est située au rez-de-chaussée. Je me prépare, prend mon PC et descends au rez-de-chaussée. J’arrive dans la salle à 14H pile et personne ne m’attend. Bon, on va leur laisser les 5 minutes académiques. 14H10, les autres participants arrivent enfin. L’un deux se pose à côté de moi et la, c’est le drame… Mon  nez détecte un odeur épouvantable. Un mélange d’une odeur acide, d’expiration de tabac et de pastille à la menthe… Je me sens mal et essaye de m’abstenir de respirer… Par réflexe, je me décale un peu à gauche de la personne.

Vous l’aurez deviné : certains de mes collègues participants à la réunion venait de finir leur petite cigarette avant de rejoindre la réunion… Ils avaient à peine expiré leur dernier souffle de fumée qu’ils étaient déjà assis à côté de moi. Alors quand vous vous trouvez dans une salle de 16 m², il est très difficile de supporter l’arrivée de 5 collègues aux haleines diversement chargées.

Et moi, non-fumeuse, évidemment, je déteste ça. Pour moi, c’est un manque total de respect. Je comprend et arrive presque à respecter leur addiction suicidaire mais il faut que celle-ci n’ai d’impact que sur leur confort, pas le miens…

Heureusement, la destin des non-fumeurs a un peu évolué. Je me souviens, il y a quelques années, lorsque la majorité de mes collègues fumaient, il m’arrivait de louper des discussions importantes car je ne participait pas aux poses café-clope… Un comble. La, le manque de respect était complet et il n’était pas rare que je m’énerve pour ce genre d’incidents. Heureusement, la tendance est à l’arrêt du tabac et heureusement, les discussions sont revenues à leur place, c’est à dire dans les salles de réunions.

Et vous, le tabac des collègues et leurs haleines chargées, vous connaissez ?

16 COMMENTS

  1. oui enfin pas vraiment un collègue ! l'associé de mon parrain, un mélange de tabac et de café ! pas génial non plus je dois dire ! Heureusement je le côtoie très peu

    • ah oui, j’avais oublié la dose de café dans le cocktail de l’haleine qui pue/tue (biffer la mention inutile). Ca ca fait mal !

    • Ils avaient tenté mais ca a empiré le truc et la, ce n’est qu’un exemple parmis tant d’autres. Le manque de respects de certains en matière d’hygiène corporel dans une environnement professionnel est vraiment sidérant parfois 🙁

  2. Ce que tu dis des réunions clope me fait penser à la série  Friends où Rachel doit se mettre à fumer pour participer à ces réunions. Mais c'est vrai que c'est très désagréable, surtout aussi l'haleine de café.

    • Ah bein c’est vrai ça. Je n’y avais plus pensé. Mais il y a quelques années, c’était vraiment comme ça. Depuis, ils ont encouragé l’arrêt du tabac, supprimé les fumoirs et beaucoup ont arrêter de fumer !

  3. Salut…J'ai moi-même vécu ce genre d'expérience, et je dirai même, nulle besoin d'être fumeur pour avoir une haleine de chacal….j'avais un collègue, qui ne pouvait s'empêcher de coller les gens pour leur parler…il me parlait dans la figure, me soufflant son haleine fétide sous le nez, il faisait fuir tout le monde, mais apparement lui ça ne le dérangeait pas….Pourquoi, les gens qui puent de la gueule viennent vous parler à 2 centimètres du visage ???

    • Hihi, acte de terrorisme inconscient ? Non, mais c’est vrai que ce dis. Les « puants » ont l’air de te parler vraiment de près… Et jamais personne ne leur dits rien. C’est comme les gens qui puent et dont on soupconne qu’ils ont une hygiène corporelle… basique. Pareil, jamais personne ne leur dis rien et quand quelqu’un a le courage, c’est le drame. C’est du vécu. Un mec qui puait, mais l’horreur. Ces collègues ont d’abord essayé de faire passer le message avec des petits « cadeaux » déposés sur son bureau : petit deo, etc… Bon. Il n’a pas compris, a cru à une erreur. Puis, une fille s’est dévouée pour lui parler et lap, zoup, le mec pète un cable et va porter plainte pour harcelement moral… Y’a des gens qui ne veulent pas comprendre je crois.

    • voui effectivement 🙂 J’avoue, en gros l’odeur du tabac, ca ne m’ennuie pas trop. Sauf quand je mange ou dans une voiture, hors de question que l’on fume à côté de moi. C’est surtout l’odeur que le tabac laisse dans l’haleine des gens qui est horrible ! Surtout melangé à d’autres saveurs… ail, bierre… horrible.

  4. Je ne suis pas très fan (et c'est un euphémisme) non plus de l'haleine de cigarette (ça sent le plastique brûlé, en plus!!), ni le combiné café/cigarette, encore pire. Un de mes collègues, lui, sent régulièrement l'odeur de Jefke de fin de TD (pour celles qui ont eu le bonheur de fréquenter cette salle 🙂 ). Quand c'est combiné à un puage de gueule, je me demande fréquemment comment sa femme fait (oui, parce qu'il est marié!)

    • Ouah, la tu nous décris l’apocalypse de l’haleine 🙁 J’ai fréquenté cette salle mais ca fait un bail… Je crois qu’il y a des mari/épouses qui font de très compromis car j’ai des cas dans mon entourage de gens, mariés, heureux et tout, mais dont l’un des deux à une haleine mais vraiment de chacal… Les petits compromis de la vie à deux, sans doute ?

  5. Lire tout ces commentaires me donne une envie incroyable d’aller me fumer une petite clope et de boire un café. Je suis à cheval sur l’hygiène, bucco dentaire encore plus (fil dentaire, lavage 3 fois par jour, chewing gum…). Je ne comprends pas que vous n’osiez dire à vos collègues qu’ils puent! (un chat est un chat), je trouverais important qu’on me dise: « tu as de la salade entre les dents » autant que « tu pues de la gueule » ou même « tu as grossi, ne te laisse pas aller »
    La franchise est une qualité ne l’oublions pas, alors au lieu de déblatérer vos collègues sur le net, osez, dites leur ce que vous pensez, dites leur qu’ils ont une haleine de mort…

    • Hello Bibou. Dis-nous ou se trouve ce monde merveilleux ou une remarque de cette ordre, aussi constructive et justifiée soit-elle, est accueillie à bras ouvert ??? Faut pas rêver. Très peu de gens sont enclins à recevoir ce genre de commentaires. La franchise est certes une qualité et une forme de savoir-vivre, mais le receveur n’est pas obligé d’être du même avis !

Laisser un commentaire