Totalement Gleek

11
72 vues

J’avais déjà lu des articles sur Glee en début d’année et j’étais mitigée.Vous savez, Glee cette nouvelle série américaine, propulsée au top des charts dès son apparition. Je restée dubitative : Buzz temporaire résultant de coups de pubs massifs ou véritable petite perle cultissime regorgeant de talents brillants et de moments de pure émotion. N’ayant pas vu la série, j’étais intriguée mais pas totalement emballée.

Et puis j’ai vu. Au début, j’étais toujours pleine de doute. Et puis, les chansons sont restées dans ma tête et j’ai commencé à apprécier énormément les interprétations plus que professionnelles de grand classiques. Et puis j’ai vu hier un extrait du spécial Madonna… Et la, ouaaaah. Ce truc est carrément génial.

Pour ceux qui ont vécu sur une autre planète pendant un long moment, je vous résume le pitch de Glee : Glee est l’histoire d’une chorale de lycée américaine, composée de membres tous plus les extraordinaires loufoques les uns que les autres. On y retrouve de nombreux stéréotypes : la cheerleader hyper populaire qui prône l’abstinence et qui se retrouve enceinte, la fille très talentueuse qui est détestée et malmenée par toute l’école, le mec boutonneux en chaise roulante, un charmant gay qui ne s’ignore pas, une asiatique un peu ronde au maquillage flamboyant, etc. Un melting pot haut en couleur qui est un véritable berceau à histoires finalement pas si surprenantes.

La ou Glee devient intéressant c’est quand l’épisode est une séquence de dialogues rapides et humoristiques entrecoupés d’interprétations musicales qui sortent vraiment du commun. Les artistes pourraient démarrer une carrière de chanteur en solo, sans le moindre problème. Ces jeunes-la savent pousser la chansonnette. On est très loin des Nouvelles Star, Star Ac et autres X-Factor. Attention, ce ne sont pas des débutants non plus !

Toute la petite troupe est menée par Monsieur Will Shuester, un professeur en manque d’inspiration, tant sur le plan professionnel que personnel, qui retrouve dans sa chorale un nouveau souffle. Et puis vous avez la merveilles Sue Sylvester, coach des cheerleaders, qui joue à merveille son rôle de « vilaine » en contrecarrant, avec brio, les plans ambitieux de la chorale de l’école. Il y a aussi d’autres personnages intéressants : la petite assistante sociale, amoureuse de Will Shuester et surtout le directeur de l’école qui me fait rire à chaqu’une de ces décisions.

Le créateur de la série n’est pas un inconnu non plus. Il s’agit de Ryan Murphy, créateur de Nip Tuck. Ma surprise fut réellement énorme de découvrir qu’il était l’instigateur de cette série. J’ai cru à une erreur au départ ou un homonyme. Puis en découvrant la chose, petit à petit, j’y ai retrouvé du Ryan Murphy à bonnes doses. Il a du talent cet homme-là !

Pour résumer. Glee est un concentré de dialogues piquants (à regarder impérativement en VO), de chansons qu’on aime, d’interprétations et d’arrangements surprenants mais bien fait. L’histoire est mielleuse et sans grande surprise et ce n’est pas la que la série va m’impressionner, pour autant que je puisse en juger.

Moi, je vais me commander vite fait bien fait, les BO de la série (qui sont déjà au nombre de 5, si j’ai bien compté) car la musique de Glee, elle reste bien engluée dans les oreilles.

Alors, si vous avez l’occasion de la voir, allez-y. En Belgique, elle sera diffusée sur Club RTL à partir du 8 Octobre. En France, elle l’est déjà depuis Juin 2010 sur Orange.

Et vous Glee, vous avez déjà découvert ? Vous aimez ou vous détestez ?

11 COMMENTS

  1. Oui j'aime Glee même si je trouve que certains épisodes sont un peu débiles, et ne sont intégrés à l'histoire que parce qu'on veut leur faire chanter certaines chansons. A part ça, c'est très marrant et j'aime beaucoup les personnages. Mon gros coup de coeur c'est Sue Sylvester, elle est juste géniale et merveilleuse, Jane Lynch est parfaite dans ce personnage! (elle a déjà joué la psy dans Mon oncle Charlie et elle a déjà été géniale)

    • Tout à fait d’accord avec toi, Jane Lynch est une actrice extraordinaire. C’est l’extrait de son interprétation de Vogue dans l’épisode dédié à Madonna qui me fait le plus craquer. Elle incarne son personnage à la perfection ! C’est vrai que parfois les chansons sont le point centrale et pas l’histoire. Après, ce n’est pas bien grave. Ce n’est pas la storyline qui fait que Glee est déjà une série cult 😉

  2. Je ne connaissais pas, enfin du moins j'en avais entendu parler mais je ne m'étais pas encore laissée tenter (vu que je regarde des masses de séries en même temps…) mais je crois que ce sera la prochaine que je commencerai… Quand j'aurai terminé les nouvelles saisons de Smallville, One Tree Hill, Sanctuary et Dexter. Ainsi que quand j'aurai fini toutes les saisons de The Mentalist que je commence à peine… Qui a dit que j'étais une folle de séries ?! ^^

    • Chère June, saches qu’en matière de séries je suis moi-aussi accro de chez accro. Glee, c’est spécial. Tu ne feras probablement pas waouw au premier épisode, mais c’est comme le bon vin, ca se bonnifie avec le temps 🙂

  3. J'adooore Glee aussi 🙂 Au départ j'étais sceptique, les comédies musicales me gonflent en général, mais là les personnages sont attachants et drôle, ce n'est que du plaisir !

    • Salut Loupy, effectivement, les personnages sont tellements attachants qu’on en oublie parfois qu’il s’agit de comédie musical. Un genre à part !

  4. Comme toi j'étais septique au début, maintenant j'enchaine les épisodes de la saison 1 🙂 Pas "trop" de clichés, et des chansons divinement revisitées.

  5. Eh bien c'est comique je tombe sur ton article aujourd'hui parce que j'ai justement découvert cette série ce matin ! J'ai regardé le premier épisode en streaming et je vais regarder un épisode de la saison 1 tous les jours.J'ai adoré ! Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, j'ai regardé en pensant que je n'allais pas me laisser embarqué… mais j'ai vraiment bien aimé ce premier épisode. J'ai hâte de découvrir la suite !

Laisser un commentaire