Le salon lesjeudi.com fait sa rentrée

0
84 vues

Je relie ici une information qui est particulièrement utile et intéressante pour ceux qui cherchent du boulot ou qui souhaitent en changer. En effet, le lesjeudi.com, se déroulera au CNIT de Paris La Défense, le 20 Janvier prochain. Il s’agit d’un salon de recrutement qui s’adresse à ceux qui sont actifs dans le domaine informatique et qui se trouvent en région parisienne.

Trouver du boulot aujourd’hui, c’est encore une opération délicate, vu le contexte économique actuel. Quand on regarde les infos le soir, on est confronté presque quotidiennement à des fermetures d’entreprises et les licenciements massifs qui vont avec. On a beau avoir du talent, de l’expérience et avoir suivi les formations, trouver un travail n’est pas chose aisée.

Quel est l’intérêt de ce salon ?

Le grand intérêt de ce salon réside dans le fait que les recruteurs et les candidats peuvent immédiatement rentrer en contact et discuter d’éventuelles possibilités d’emploi. Cela fait gagner énormément de temps aux deux parties intéressées. Les entreprises participantes ont plus de 2000 postes à pourvoir à proposer et ce dans des domaines très variés : administrateur réseaux, chef de projets, intégrateurs, webdesigners,…

Le salonlesjeudi.com existe depuis plus de 10 ans et a acquis le confiance de nombreuses sociétés spécialisés dans le domaine. Plus de 100 salons, offrant une alternative au parcours de recrutement classique ont déjà été organisé à Paris et en province.

Comment faire pour y participer ?

Tout simplement en s’inscrivant sur le site lesjeudi.com (rubrique Le Salon/Pré-inscription) et en soumettant son CV. L’accès est gratuit ! Vous pourrez également demander l’accès en apportant votre CV à l’entrée du&nbspsalon le jour-même.

Pour rappel, le salon se déroule le 20 Janvier 2011 de 11H à 21H au CNIT à La Défense (2 place de la Défense – 92800 Puteaux).

Donc si vous cherchez du boulot dans l’IT ou que vous souhaitez changer de poste, n’hésitez pas et foncez !

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Laisser un commentaire