Martine a perdu son papa

2
256 vues

Bon, je sais, la nouvelle ne date pas de hier mais je n’ai pas eu le temps de rédiger un post avant aujourd’hui.

Quelle triste nouvelle ! Ce mardi 18 Janvier, Marcel Marlier s’est éteint à l’âge de 80 ans. Pour ceux et celles qui ne savent pas de qui je parle, Marcel Marlier était le dessinateur, l’illustrateur des albums Martine. Des albums qui ont fleuri dans les bibliothèques de nombreuses fillettes.

Certes, on peut polémiquer longuement sur Martine et ses aventures, son monde stérile et aseptisé, sa famille aisée, voir fortunée et son univers pas du tout en accord avec le monde actuel. Oui mais, les albums de Martine sont beaux. Les dessins sont magnifiques et ont un style, propre aux années 50/60. Je vous rassure, je n’ai pas connu ce temps mais le style de ses années-la, j’aime beaucoup. Et puis les textes nous parlent, dans un langage simple, des petits plaisirs de la vie.

Quelques exemples :

« Martine fait la cuisine »

Perso, c’est mon préféré. Un album dans lequel Martine nous explique comment elle fabrique de la mousse au chocolat et des crêpes. Le texte est illustré de très jolies images et surtout de petites recettes ! Très sympa pour les enfants. Je le possède celui-la et je le lis régulièrement avec Pitchoun.

 

 

« Martine fait les courses »

Sur celui-ci, je suis plus dubitative. Martine fait ses courses dans un énorme magasin, accompagnée de son petit frère. Quand on voit tout ce qu’il fait, je ne comprend pas trop comment les parents peuvent lâcher leurs enfants pendant tout ce temps, mais bon, restons sur mon idée de base. C’est beau et ça sent bon les années 60…

 

 

 

« Martine et la fête des fleurs »

Le plus bel album de tous. Petite, je me suis toujours demandée pourquoi La Fête des Fleurs n’existait pas « en vrai ». Les illustrations sont vraiment magnifique. Il est vraiment culte celui-la.

 

 

 

« Martine à la Mer » et « Martine à la Ferme »

De très beaux dessins et des petites histoires simples et efficaces, très agréables à lire.

 

 

 

Plus concrètement, la série des albums Martine a quand-même rencontré un franc succès avec plus de 80 militons d’albums vendus dans le monde. Le prénom Martine a été « traduit » en plusieurs langues dont « Tiny » en Néerlandais (je lisais les albums en Néerlandais quand j’étais petite), Anita en Portugais, Cristina en Italien et Debbie aux Etats-Unis. Vous trouverez tous les chiffres et statistiques utiles sur la page Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Martine).

Martine connu une espèce de « retour gagnant » en 2007 lorsque quelqu’un eu l’idée de créer un générateur de couvertures d’albums « Martine ». Ce générateur existe toujours et est accessible, entres autres, ici (http://www.nintendo-town.fr/martine/index.php). Attention, ce générateur n’est pas pour les enfants…

Quoiqu’il en soit, Martine est et restera une référence en matière d’album BD pour les filles, grandes et petites. J’espère que la série perdurera malgré le décès de Martine.

Et vous Martine, cela vous évoque quoi ? Vous aimez ou pas ? Un album préféré ?

2 COMMENTS

  1. martine c’est toute mon enfance !!!! j’ai d’ailleurs transmis ma collection à ma fille. Mon préféré est martine petite maman, lu, lu, lu et relu. Que de souvenirs avec mes livres martine.

  2. Martine c’est toute mon enfance! J’ai encore tous les livres au grenier chez moi en espèrant les faire lire à mon fils dans un an ou deux!

Laisser un commentaire