Régime, slim, désillusion et échec…

10
290 vues

J’avais démarré mon nouveau régime au mois de février. J’avais opté pour la méthode Weight Watchers, car j’avais déjà obtenu de bons résultats dans le passé. Et puis la méthode n’est pas trop compliquée ni trop contraignante. Et donc, tout devait bien se passer. Logique, j’avais vraiment envie de maigrir, le monde autour de moi était stable et donc les conditions étaient bonnes pour commencer.

Oui, mais ça c’était au mois de février… Depuis, le monde autour de moi est toujours stable (mise à part le fait que notre logement est dépourvu de cuisine depuis plusieurs semaines, voir ici) mais le régime lui, a lamentablement échoué. En fait, c’est pas tellement le régime, c’est moi.

Pourtant j’étais bien partie, le matin, à la cantine du bureau, je me prenais une portion de fruits frais avec 2 cuillères de yaourt et une bonne cuillerée de muesli. A 10H30, je mangeais une banane et tout allait bien jusqu’au repas de midi. La cantine de mon bureau n’est pas très bonne. L’offre est large mais tout est mauvais. Il y a 3 plats du jour, des steaks et blancs de poulet grillés pour ceux qui veulent, des légumes crus, des assiettes froides et des baguettes garnies qu’on peut faire préparer à la minute.

Sauf que moi, le midi, j’ai faim ! Et j’ai surtout faim de quelque chose de gouteux. Les premiers jours, je la jouais très stoïque : une assiette de légumes chauds avec du riz ou des pâtes, en fonction de ce qui était disponible. Parfois un filet de poulet mais ces filets sont tellement mauvais que l’odeur me donnait envie de vomir. J’ai donc préféré m’en priver. Je me suis donc cantonnée à des assiettes très insipides pendant quelques jours et ce fut difficile.

Oui, car je suis une personne qui aime vraiment bien manger. Manger, c’est pour moi un plaisir et un loisir qui m’apporte vraiment du bonheur. Avant, j’aimais faire la cuisine aussi mais mes rapports difficiles avec la nourriture ont fait que je n’aime plus le faire. Je pense que la nouvelle cuisine devrait arranger un peu ça.

Donc après une bonne semaine d’assiettes insipides, je n’avais même plus envie de descendre à la cantine…. J’ai essayé la supérette toute proche. Parfois, un mini déjeuner de sushi ou une salade de pâtes à pu me faire retrouver un peu d’espoir, mais pas simple de tenir.

Je ne sais plus exactement ou et quand j’ai encore lâché l’affaire mais c’est une combinaison d’essayage de vêtements (un jean slim chez Zara), une bonne grosse infection qui a mis mon corps à bout de forces et une grosse baisse de morale qui ont fait que j’ai encore jeté l’éponge. Et cela m’attriste, car j’ai vraiment envie et besoin de perdre du poids. Mais je ne sais pas comment…

Quand la nourriture est un plaisir, il est très difficile de maigrir. Oh je sais, plaisir peut aussi rimer avec légèreté mais c’est très compliqué quand on doit se contenter d’une cantine ou ils ne savent pas faire la cuisine. Préparer moi-même mes repas serait une autre option, mais je ne sais pas trop quand je ferais cela. Les matins sont déjà chronométrés à la minute prêt donc pas réalisable.

Pour le repas du soir, c’est mon Big qui s’en occupe. Il est doué en cuisine mais il a besoin de temps et pareil, le soir, pas beaucoup de temps pour faire des choses élaborées.
Et puis, prendre son repas principal le soir, ce n’est pas très bon pour le régime.

Pour simplifier, le problème est mon rapport face à la nourriture. Je devrais me contenter d’une tranche de jambon et de quelques tomates cerises, car tous ces produits peuvent être bons. Mais ça, je n’y arrive pas ou très difficilement. Alors, s’agit-il de moi ou le problème réside-t-il dans le fait que je n’ai pas encore trouvé la bonne méthode ? Je n’en sais rien. Quoiqu’il en soit, j’en suis au statut quo. Je n’ai rien perdu, si ce n’est de l’espoir et rien gagné, mise à part de la frustration.

Et vous les filles, faire régime quand on aime manger, ça vous paraît faisable ?

SHARE
Previous articlePauvre Pippa…
Next article1 an déjà…
Quadra et j'aime ça, parce que les quadra c'est le pouvoir - Bruxelloise - Addict aux produits de beauté - Passionnée de mode - Amoureuse de son Big et de sa Pitchoun

10 COMMENTS

  1. Je suis aussi au « régime » depuis 3 semaines je crois.
    Enfin, ce n’est pas vraiment un régime, c’est plus un rééquilibrage de l’alimentation (avec une diététicienne) car comme toi, j’adore manger, grignoter un tit bonbon par ci, un bout de gâteau par là,… Manger est pour moi aussi un plaisir mais mon corps ne me plaisait plus j’ai donc décidé de prendre les choses en mains.
    Je pense avoir perdu 3 kilos depuis (Je ne suis pas encore retournée chez la diété car pas de rdv =/).

    • Coucou Tifa. Le rééquilibrage est super important. En plus, si tu t’es adjoint les service d’une diététicienne, cela ne peux que bien se passer. Moi, c’est cette fichue cantine qui me fiche le bourdon. Je vais m’y remettre quand j’aurais récupérée ma cuisine. Ca devrait aller. En plus, en été avec tous les légumes et les fruits, c’est déjà plus simple. Bon courage pour ton régime !

  2. Je commence Weight Watchers aujourd’hui moi, je suis en partenariat avec eux. J’avais déjà testé il y a un an et demi, beaux résultats puis soucis familiaux 🙁 Et j’ai arrêté.

    Ce qui me fait le plus peur dans ce régime c’est comment je vais faire avec mon horaire décalé. Je travaille de 13h à 21h ce qui est vraiment pas top pour les repas !
    J’attends ma première réunion mercredi pour en discuter avec la coach.

    Dans ton cas, il y a une solution mais je ne sais pas si elle va te convenir. Une copine qui faisait le régime Weight Watchers faisait ça en tout cas : elle cuisinait le soir et réchauffait ce qu’elle mangeait le lendemain. Le soir elle mangeait de la soupe et un peu de pain. Cela implique donc de cuisiner le soir, et de réchauffer le lendemain ce qu’on a préparé.
    Je ne sais pas si ce serait une solution qui te convient ? L’avantage dans son cas c’est que son copain et elle faisaient le régime tous les deux…

    • Coucou Lowett. Je te souhaite plein de courage pour le début de ton régime. En effet, l’horaire décalé c’est pas top pour trouver le juste équilibre. La solution que tu proposes pourrait être faisable. Je crois que je vais envisager cette méthode la, dès que j’aurais à nouveau une cuisine 🙂 Merci pour tes conseils et je croise les doigts pour toi !

  3. Ah ma pauvre ! Je te comprends, j’adore manger aussi !
    Quand je ne prends pas de contraception hormonale, je peux manger ce que je veux, mais sous pilule, je fonctionne comme un poulet aux hormones : un écart = +500g, et bon courage pour virer les 3 kilos de trop (je les appelle mes kilos d’hormones).
    Je pense que quand on aime vraiment la nourriture, il faut vraiment viser un rééquilibrage alimentaire et se détacher des régimes traditionnels. Par exemple, un repas constitué d’une salade de mâche, une grosse pomme de terre au four et 2 tranches de saumon fumé (et un fruit ou yaourt), ça n’est validé par aucun régime (pas de pommes de terre chez Montignac, pas de poissons gras chez Dukan, je pense que la pomme de terre te prive de pas mal de points en Weight Watchers…). Pourtant, c’est équilibré et sain. Le soir, légumes verts et viande blanche, ça fait une journée correcte du point de vue nutritionnel et à terme, on perd du poids…
    Bon courage en tous cas !

    • Hello Smooth. Effectivement quand on aime manger, il faut essayer de trouver son propre équilibre en combinant le gout et en minimisant la dose. Mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire… Et puis comme tu dis, les kilos hormonaux c’est aussi très difficile à faire partir. Grrrr, pourquoi je ne suis pas comme ces filles qui mangent n’importe quoi et qui ne prennent pas un gramme…

  4. Pour moi, ça me semble aussi faisable. Bon, je suis une méthode particulière dont je parle sur mon blog, la mèthode « Control », ms sinon à côté je mange comme je veux, en réequilibrant, en remplaçant quand je peux par du allégé, ms aussi en me faisant vraiment plaisir quoi… mais je pense que sans control (qui est un peu un coupe faim – stabilisateur d’émotions – booster de perte de kilos), j’aurais eu plus de mal lorsqu’il m’a fallu démarrer et ralentir sur certaines choses. Bon courage 🙂

    • Hello Malicia, je cours lire ta méthode sur ton blog. Weight Watchers est une bonne méthode, mais peut-être que je devrais m’en trouver une avec des menus imposés par exemple. Merci !

  5. Ravie que cette petite solution te plaise, en espérant qu’elle pourra convenir !

    J’ai un peu de mal à faire mes repas avec Weight Watchers c’est pourquoi j’ai choisi de commencer par le « démarrage express ».
    Ce sont 4 folders, un par semaine, avec des menus « imposés ». On peut biensûr les modifier selon nos goûts, une liste d’aliments avec leur nombre de points est fournie avec.

    J’ai pu faire mes courses plus intelligemment (pas une seule « crasse » dans le caddie, j’étais fière de moi), prévoir mes repas sur 7 jours (alors qu’avant c’était plutôt le jour même…) et ça aide pour faire ce régime. Je pense qu’avec les 4 semaines, le réflexe de la conversion en points sera plus facile et je pourrai me composer mes propres menus sans suivre de guideline. En même temps, du poulet, du riz et des légumes verts c’est pas non plus un repas prise de tête 🙂

    J’aime beaucoup ton commentaire avec le « pourquoi je ne suis pas comme ces filles qui mangent n’importe quoi et ne prennent pas un gramme ». J’étais comme elles. Avec l’âge et le début de la vie « active » (être assise toute la journée devant un bureau, tu parles d’une vie « active ») a bien changé la donne. Et quand on a pu manger tout ce qu’on voulait toute sa vie, c’est bien difficile de devoir se ré-éduquer… J’espère que j’aurai assez de motivation pour atteindre mon objectif ( 4-5 kilos à perdre, ça va encore, mais c’est m’habituer à manger sainement qui prime surtout)

    • Coucou Lowett. Je suis la méthode en ligne. Y’a des avantages, mais l’inconvénient c’est qu’on ne reçoit aucun menu et la, c’est dure, car avec le manque d’imagination total qui m’habite, je n’arrive à rien. Mais bon, l’absence de cuisine rend tout régime impossible. Et donc je vais attendre qu’elle soit installée et après, on repart… avec un Mars 😉 Non je rigole. Pour bouger, je vais ressortir ma Wii. J’ai acheté le jeu Zumba ce weekend et je vais essayer de me bouger un peu avec ça. Allez allez on se motive. Je te souhaite plein de courage en tout cas 🙂

Laisser un commentaire