Madison, 6 ans, Youtubeuse beauté…

7
265 vues

C’est l’article de Lolaa qui m’a fait réfléchir à la question et au phénomène Madison. Madison, c’est cette petite américaine qui fait de vidéo beauté, qu’elle publie sur YouTube (=vlogueuse). Au début, je croyais au canular. Je croyais qu’une maman avait demandé à sa petite puce de faire la vidéo, histoire de rigoler un peu. Et puis aujourd’hui, je découvre l’article de Lolaa et surtout je redécouvre la page Youtube de Madison sur laquelle de nombreuses nouvelles vidéos sont apparues.

Sur la chaine Youtube de Madison on découvre de nombreuses vidéos sur des sujets beauté qui nous parlent à nous les beauty geekettes.

Une review des vernis Nicole de OPI (car Madison a reçu 12 flacons de la marque)

Mais vous pourrez découvrir aussi  ses conseils pour un look mariage (mais maman lui a interdit de mettre du fond de teint) ou encore ses astuces pour bien se maquiller pour le travail…

Bon ok, même si je trouve tout ça mignon et qu’elle me fait sourire la petite, au fond de moi, ça ne passe pas du tout. Madison a un an de plus que ma petite Pitchoun ! Ma Pitchoun s’émerveille devant des dessins animés, des animaux dans un zoo, s’extasie devant une énorme glace et nous fait des sourires magique quand elle nous voit tout simplement. Ma Pitchoun fait des trucs de son âge, quoi. Non, je ne suis pas fermée. Encore moins réfractaire aux différentes éducations données aux enfants. Chacun fait ce qu’il croit être bon ou bien pour son enfant et du moment que celui-ci s’en épanouie, y’a pas de mal.

Mais transformer une petite, qui vient de fêter ses 6 ans hier en Youtubeuse beauté ? Je dis STOP. Je ne critique pas les parents. Qui suis-je pour le faire ? Mais ne devraient-ils pas un tout petit peu réfléchir à tout cela. Mesurent-ils ce à quoi ils exposent Madison ?

Je ne parle même pas des trucs qu’ils font qui ne sont pas du tout en rapport avec leur age. Dans ce cas spécifique, je parle de l’application de produits qui n’ont pas une composition très naturelle. Et qui n’ont, pour ma part, rien à faire sur la frêle peau d’une petite fille. Quid des possibles développement d’intolérances, voir même d’allergies. Et puis le chamboulement psychologique. Elle va demander un rhinoplastie pour son 8ème anniversaire ?

Je suis quelqu’un qui adore le make-up et ma table de maquillage est tout simplement trop remplie. Donc je ne suis pas anti make-up ou anti produits de beauté, je tiens à le préciser.

Aussi, loin de moi l’idée de lancer une polémique, mais j’estime que chaque âge a ses charmes, ses découvertes et ses activités. Ma Pitchoun de 4 ans s’amuse parfois à regarder mon maquillage, me conseille parfois sur un choix de vernis (plutôt celui-ci ou celui-la) mais ça s’arrête la. Elle n’est pas du tout intéressée par le fait d’en porter et même pendant des fêtes ou elle peut se déguiser et en mettre un peu pour faire princesse, comme sa copine, elle refuse catégoriquement !

Le cas de Madison n’est pas un cas isolé. Le beauty vloggers connaissent un véritable essor. Voyez plutôt ces article en Anglais : ici ou ici .

Et vous, vous pensez quoi de ce phénomène ? Le cas de la petite Madison vous choque-t-il ou êtes vous simplement amusé ?

7 COMMENTS

  1. (Tentative de re-postage de commentaire vu que Disqus ne m’aimait pas précédemment 😉 )

    Je pense que tu l’auras déjà lu dans mon article (merci du lien 😉 ), le cas de Madison m’attendrit plutôt qu’autre chose, et je trouve un peu dommage qu’il occasionne des commentaires scandalisés parfois. Maintenant, je trouve ton article très réfléchi (et pas « dans les extrêmes »), et même si tu as une opinion plus négative que la mienne, elle se respecte, et je la comprends 🙂
    Ma fille à cet âge avait de petits accès de « princesse-attitude », mais pas à ce point-là. Cela dit sa mère n’était pas encore addict aux produits de beauté comme maintenant, donc je pense que l’influence maternelle y est pour beaucoup dans « le cas Madison » (la mère dit elle-même que c’est parce qu’elle visionnait nombre de vidéos sur Youtube que la petite s’est mise à en faire).
    Evidemment on se pose la question de ce que la petite va devenir, mais je ne pense pas qu’elle soit condamnée à un avenir catastrophique parce qu’elle suit un exemple très poussé dans le maquillage et la publication Youtubesque. Je suis curieuse de ce qu’elle deviendra, mais sans m’inquiéter outre mesure… choisissant par naïveté sans doute de ne tirer qu’attendrissement de sa jolie frimousse.
    Quant à l’exposition sur Youtube, là je suis d’accord, je pense qu’il faudrait sans doute plus mesurer l’impact d’une telle chose. Sur ce point je pense que c’est un peu « too much ».

    • Salut Lolaa. Merci pour ta réponse. J’étais un peu inquiète de lire que tu n’as pu poster ton commentaire chez moi, donc j’ai testé et pour moi, tout fonctionne. Si tu as envie de reposter, sois mon invitée 🙂 Et si cela ne marche pas, dis moi pourquoi :p

      Le lien vers ton article était tout à fait normal. C’est en lisant ton article que je me suis replongée dans l’univers de Madison et que j’ai compris qu’en très peu de temps, la petite avait très vite évolué. Et puis j’ai été interpellée par tout cela. Je trouve Madison archi mignonne et attendrissante. Quand je la vois dire dans une video : shhhht, my daddy is sleeping 3 fois de suite, je souris évidemment. Mais c’est sur le fond que je pose des questions : mon papa dort, j’enregistre des videos et je les poste sur Youtube. Oui, enfin, je me doute bien qu’elle ne fait pas tout ça toute seule…

      Je me pose principalement des questions par rapport à la motivation des parents. Pourquoi laissent-ils faire et encouragent-ils leur fille ? L’appât du gain peut-être ? Car il ne faut pas se leurrer : les grandes beauty-blogueuses, surtout outre-atlantique vivent aisément de leur « hobby ». Et comme des dérives idiotes on en voit pleins… Je sais que je fais un grand pas la. Mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter.

      Certes, tout cela peut évoluer positivement et c’est tout le bien que je lui souhaite à la miss. Mais ne devrait-elle pas plutôt jouer à des trucs de son age, apprendre à lire, à écrire, à compter ou faire un sport ? Je ne sais pas. Comme j’ai écrit, je dois être trop classique, trop coincée surement. Mais au fond de moi, j’ai l’impression que quelque chose dans cette histoire n’est pas ok. C’est tout 🙂

  2. (Youpi le système de commentaires re-fonctionne 🙂 )

    Pour répondre à ta réponse sur Hellocoton, je ne te trouve pas « trop coincée » du tout, ni « trop classique », je comprends les interrogations que l’on peut avoir, d’autant que le nombre d’enfants poussés sous la lumière des projecteurs a prouvé par le passé que ça pouvait dériver du mauvais côté… ou pas.
    Et c’est le « ou pas » qui me fait rester sereine face à Madison, car rien ne dit qu’elle finira mal, et si il est tout à fait possible que les parents (la mère notamment ?) aient des envies de l’utiliser à des fins mercantiles (lui faire faire des pubs, lui faire recevoir des produits qu’elle donnera à maman ?), il est aussi tout à fait possible qu’ils la préservent d’un monde qu’elle ne comprend pas du tout (et pour cause… à 6 ans…).
    J’ai rajouté un petit paragraphe à mon article, car je pense qu’il n’est pas impossible que Madison, au bout du compte, soit plus préservée (et plus informée en tout cas) du monde d’internet que beaucoup d’autres enfants… et à l’arrivée c’est peut-être (je dis bien « peut-être ») elle qui en souffrira le moins dans sa vie… va savoir !
    En tout cas je trouve ça sympa de pouvoir échanger nos idées sur la question, même si elles divergent un peu c’est un échange « en toute intelligence » que j’apprécie 🙂

    • Oh merci Lolaa de venir discuter de ce sujet et ce, comme tu le soulignes « en toute intelligence » avec une opposition de points de vue qui ne sont pas si opposés que cela mais divergent quelque peu.Je n’avais pas réfléchi au point de la préservation. En effet, vu son jeune age et ses contacts déjà avancés avec la toile, elle doit probablement être plus alerte et vigilante que d’autres aux « dangers » du net. Ma fille de 4 ans peut parfois toucher à l’ordi mais uniquement c’est sous supervision direct.

      En effet, j’aime beaucoup ce dialogue qui reste constructif et qui évolue. Heureusement que ça existe encore. Encore merci à toi pour cet échange!

  3. cette gamine est juste controler par sa mère qui veut devenir célébre et existé à travers sa fille! à cette âge les petites filles aiment etre coquettes et mettre du rouge à lèvre lors d evenement particulier ou pour se deguiser mais elles n’y connaissent rien en make up et je doute que ce genre de video passionne une gamine de cette âge c’est un lavage de cerveau et tout et tout est dicté par sa mère!! mettre une enfant de 6 ans c’est juste pour attirer les spectateurs et faire parler d’elle (la mère) apres si la petite aurait eu 10 ans là elle aurait put s’interrer à ce genre de choses car les petiutes filles changent beaucoup entre 6 et 12 ans et oui et la pre adolescence s’installe assez tôt malheureusement!

  4. et oui les gens ferait n’importe quoi pour de l’argent à mon avis la mère fait repete sa fille avant de la filmer c’est comme ce père de famille americain toujours qui dréssé ses enfants très jeunes pour qu’ils fassent des trucs marrant dedant la camero et il est devenu millionnaire rien qu’avec youtube il y a le chat qui joue du piano et les chats qui parlent tout est bon pour deccrocher le jack pot!sans parler de ceux qui font jusqu’a risquer leur vie dans des cascades idiotes!

Laisser un commentaire