Révolution au pays du vernis

6
156 vues

L’heure est grave ! Nous adorons toutes le vernis. Qu’il soit discret, version rose pale, beige claire ou même transparent. Ou qu’il soit plus traditionnel et se la joue féminin, avec d’innombrables variations de rouge. Qu’il se la joue trendy avec des taupes intemporels. Qu’il soit plus foncé mais très fashion avec des bleus foncés splendides. Oui, nous adorons toutes porter du vernis, afin d’affirmer notre féminité ou d’affirmer notre look ou tout simplement pour apporter la petite touche finale.

Ça c’est pour la partie facile et agréable.

Quand il s’agit de le poser, les choses se compliquent ! Si on veux le poser selon les règles de l’art, il faut le poser en plusieurs couches. Le résultat est plu joli et puis ça permets un meilleure tenue. Ensuite, il ne faut pas oublier le base coat et le top coat. Le base coat, c’est ce qui se pose en premier. Un vernis transparent qui sert aussi à protéger l’ongle du vernis qu’on va poser par la suite. Et le base coat se pose au dessus des couches de vernis et permets une meilleure brillance et contribue également à une meilleure tenue.

Si vous avez déjà posé un vernis, selon ces fameuses règles, vous savez qu’il faut un océan de temps pour obtenir un bon résultat. Ce n’est pas tellement la pose qui est si gourmande en temps, c’est surtout le séchage. Il existe plusieurs théories, plusieurs écoles. Pour ma part, je pose minimum 2 couches de vernis. Je commence par la première, que je pose assez fine. Je la laisse sécher pendant une bonne dizaine de minutes et je puis je re-attaque pour la deuxième couche que je pose plus généreusement afin d’obtenir une belle uniformité. Ça c’est valable pour les vernis simples. Quand on pose des vernis irisés ou pailletés, ça se complique encore un peu plus. Pour les pailletés d’OPI, par exemple, je préconise 3 couches pour obtenir un joli résultat.

Mais cet article n’a pas pour objectif de vous fournir un cours express de pose de vernis. Je voulais simplement mettre en évidence le temps monstrueux qu’une bonne pose de vernis peut prendre. Et si on ne respecte pas les temps de séchage, gare aux mauvaises surprises, car si un vernis est sec, cela ne signifie pas nécessairement qu’il soit dure et qu’on peut donc tranquillement vaquer à ses occupations. Les accidents sont vite arrivés : des traces de cheveux, de draps, des griffures, des petits coups,…

Lors de ma dernière commande chez nailsupplies.us (=Transdesign), j’ai mis dans mon panier un flacon de Sèche-Vite. Je l’ai testé hier et je dois avouer, ma vie verni-esque a vraiment changée ! Alors, c’est quoi le Sèche-Vite ? C’est un top coat que l’on pose après la pose des couches de vernis. C’est un vernis transparent qui contribue au séchage du vernis. Ça c’est pour la théorie.

Pour la pratique… Et bien, tout ça, c’est vrai. Perso, il ma faut une petite vingtaine de minute pour la préparation et la pose des deux couches (la lectrice avertie observera que je zappe l’étape base coat). Ensuite, je mets le Sèche-Vite, j’attends une petite dizaine de minutes et je peux vaquer normalement à mes occupations. Le vernis est déjà plus ou moins sec ou bout de 2 ou 3 minutes ! De plus, le product lisse le vernis et le rend plus brillant. Comme s’il fondait la couche supérieure pour la rendre encore plus belle.

Ce Sèche-Vite a donc totalement bouleversé mes habitudes vernis-esques. J’ai le vernis impec et ce en un temps record ! De plus, la tenue du vernis est extraordinaire. Minimum 5 jours sans le moindre soucis. En général, il tient la semaine, si je fais un peu attention.

Mais, car il y en a toujours un non ? Il y a un vrai « mais ». Ce produit a des composants pas très naturels : butyl acetate, toluene, Cellulose acetate butyrate, Isopropyl alcohol, … etc. Je vous épargne le reste et je ne suis pas chimiste donc incapable de vous dire si ces produits sont toxiques ou pas. Ce que je sais c’est qu’il ne faut pas mettre le nez au dessus du flacon. L’odeur est forte et un simple petit inhalation histoire de voir ce que ça sent, m’a déjà donné un haut le coeur. Donc, de ce coté la, pas terrible. Du reste à l’application, je n’ai pas eu de problème. Ca ne brule pas, ne pique pas, n’a pas d’autre effets non plus. Donc rien à signaler, si ce n’est l’odeur vraiment très chimique.

Donc à celles qui hésitent à mettre un vernis, car ça prend du temps, n’hésitez pas à adopter ce Sèche-Vite car il est fabuleux. Pour se le procurer, c’est une autre histoire. Le produit n’est pas disponible en Europe, pour autant que je sache, donc il faut le commander sur le net, ce qui n’est pas très compliqué, cela dit.

Et vous, le Sèche-Vite, vous connaissez ? Avez-vous déjà testé un autre produit qui sèche le vernis en un temps record ? Vous aimez ou vous préférez attendre que cela se fasse naturellement ?

6 COMMENTS

  1. Moi je préfère attendre que ça sèche naturellement… Et puis j’ai lu que sur certains vernis il les fait « shrinker », se racrapoter, un peu alors ça me fait un peu peur, tu n’as pas eu de problème? Il paraît aussi qu’arrivé à la moitié du flacon, il durcit.
    Enfin sinon, ça a l’air très bien hein! 😉

    • Pas encore vécu le « shrinking ». Le vernis posé reste bien en plae. Je ne suis pas encore arrivée au milieu du flacon donc pas de durcissement. Comme c’est très volatile, j’imagine qu’il faut vraiment bien le fermer. Il faut lui donner sa chance 🙂

  2. hé hé hé tu prêches une convertie, je ne fais plus une manucure sans mon sèche vite ….pendant que j’y pense poses tu le chip skip d’OPI en base ?? ça a également très largement amélioré la tenue de mes manucures ….

    • Pas encore essayée la base OPI et j’ai sûrement tord. Je zappe un peu à cause du temps nécessaire pour poser toutes ces couches. Ca sèche vite cette base ?

      • Moi j’ai la base « natural » d’OPI et elle sèche très très vite. Par contre elle n’empêche pas vraiment mes ongles de jaunir mais je la mets quand-même parce que je me dis que sans ce serait encore pire.

Laisser un commentaire