The Voice, Made in France, ça donne quoi ?

6
101 vues

Nous les belges, avons découvert The Voice, depuis quelques semaines maintenant. A la découverte de la version française hier soir, je connaissais donc déjà le concept et je pouvais allègrement comparer. Mais The Voice, c’est quoi ?

The Voice, c’est un nouveau format de télécrochet, venu d’outre-atlantique. Le concept est simple : élire la plus belle voix. Ceci se fait en plusieurs étapes pendant lesquelles il faudra choisir certains candidats et forcément en éliminer d’autres. Le jury est composé de 4 personnalités du showbizz, qui feront aussi office de coach par la suite.

Mais l’originalité du concept réside dans la façon dont les sélections sont réalisées. La première étape, ce sont les blinds tests. Les 4 membre du jury ont le dos tourné et ne voient donc pas le candidat, qui vient passer son audition. Les juges écoutent ce que chante le candidat à la plus belle voix. Si ce qu’ils entendent leur plait, ils appuient sur un gros bouton-poussoir qui fera retourner le fauteuil du juge, ce qui lui permettra de découvrir le physique du candidat en question. Cette méthode a pour avantage de ne juger que la voix. En fonction du nombre de juges qui ont buzzé le candidat, ce sera à ce dernier de choisir celui qui s’il souhaite adopter afin de le coacher pour la suite.

Les coach/juges de l’édition française sont Garou, Florent Pagny, Louis Bertignac et Jennifer. Je trouve ce choix de coach assez impressionnant surtout quand on compare à la version belge. Toutefois, les moyens de la RTBF ne sont surement pas ceux de TF1. De plus, les noms des coach de TF1 sont peut-être plus clinquant, mais cela n’enlève rien au talent de ceux de la RTBF. Et puis mon avis sur les coachs, made in France n’est pas tout à fait positif. Louis Bertignac, rien à redire, l’humilité, la simplicité, la sensibilité, la classe quoi… Garou, j’adore mais il en a franchement trop fait ! Florent Pagny était correct et son humour a probablement compensé cette tendance à en faire trop, comme Garou. Et puis Jennifer, le cas Jennifer. J’aime beaucoup la chanteuse. Sa « sortie » de la StarAc, première du nom était une jolie découverte. Elle a quelque chose cette fille et j’ai vraiment apprécié ses 2 premiers albums. Et puis sont venus les caprices de star et surtout ce dernier album franchement pas terrible. Mais bon, personne n’est parfait et je ne lui enveux pas pour ce petit faux pas musical. La, ou j’ai un problème, c’est quand Jen se la joue coach… Elle n’a pas l’expérience, ni la carrure de ses 3 acolytes. Quand elle dits à ce pauvre candidat « c’est trop scolaire », je me suis vraiment demandée ce qu’elle faisait la. Pour moi, Jen c’est une chanteuse talentueuse qui doit trouver un nouveau souffle musical, mais pas un coach. Sa participation à The Voice est peut-être une aubaine pour elle et une façon de revenir sur le devant de la scène. A voir si elle pourra nous surprendre et si elle sera capable d’apporter véritablement quelque chose à la chanson.

Ensuite, parlons des candidats et des épreuves. Ouah ! Je suis bluffée. Des candidats tous très impressionnants. On sent que le niveau est élevé et pour cause, de nombreux candidats sont des pro, des gens du milieu ! A nouveau, on peut se poser la question : un télé-crochet n’est-il pas censé révéler un talent vraiment inconnu ? Une mère de famille qui chante dans sa douche ? Un jeune homme qui pousse la chansonnette dans sa chambre ? Peut-être. D’un autre côté, une choriste ou chanteur de comédie musicale perdrait-il le droit de participer à ce genre de compétition sous prétexte qu’il en a déjà fait son métier ? On peut lancer le débat car perso, j’ai du mal à trancher. Je pense que tant qu’il y a du talent, la personne peut participer, quelque soit son occupation du moment.

Ce qui m’a par contre un peu surpris, c’est le nombre de candidats retenus ! Je n’ai pas fait le compte précis, mais je dirais que seulement 1 candidat sur 4 n’a pas pu poursuivre l’aventure. Je trouve cela très peu. Surtout que par la suite, il faut quand-même n’en garder qu’un. Mais bon, ça ce sera pour plus tard… J’ai quand-même eu une sensation d’Ecole des Fans quoi. Il ne manquait plus que Jacques Martin pour décerner un 10 à chaque participant. Et puis il y a ces sélections qu’on comprend un petit peu moins… Mais ça, c’est comme dans tous les télé-chrochets. Des erreurs de casting, il y en a toujours.

Petite mention spéciale pour cette charmante candidate qui a interprétée Pleurer des Rivières au piano. Très jolie interprétation même si je pense qu’elle a oublié son pantalon en coulisses. Et puis que penser de cette merveilleuse voix que nous, téléspectateurs avons également découvert en aveugle et qui s’avérait appartenir à un homme ! Moi, j’étais bluffée !

Perso, je trouve l’émission très bien ficelée, d’une longueur correct, si on s’arrête avant l’after, car celle-la, c’est la dose de trop. Et puis, y’a beaucoup trops de publicités ! Nous ne sommes pas aux Etats-Unis pardis ! Un gros regret : pourquoi avoir mis Nikos à la présentation de cette émission ? The Voice n’est-elle pas l’émission censée apporter un coup de fraicheur au genre ? Alors pourquoi remettre Nikos aux commandes ? La, j’avoue, je ne comprend pas. Même si ça présence reste très discrète pour le moment. Et puis les jeux SMS, faut vraiment arrêter de prendre les téléspectateurs pour des cons.

Vous l’aurez compris, j’ai bien aimé l’émission et c’est surement le prestige des coach mais surtout le niveau généralement élevé des candidats qui me la fait préférer à la version belge. On verra si je continue à la regarder pendant les semaines qui viennent. En tout cas, ça nous change des StarAc, X-Factor, Nouvelle Star et compagnie. Et le changement, ça fait du bien 🙂

Et vous, The Voice made in France, vous avez regardé ? Vous avez aimé ? Des choses qui vont ont marquées ?

6 COMMENTS

  1. J’ai beaucoup aimé lire ton article et suis dans l’ensemble d’accord avec tes propos. J’avoue que le niveau des candidats français était assez surprenant mais j’aime cependant beaucoup les candidats de chez nous ^^ Mais au niveau des coachs… Comme tu dis, à part Louis, je préfère mille fois les coachs de la version belge, peut-être moins connus, mais o combien plus authentiques! Je resterai assidue à l’émission du mardi, que je préfère personnellement, mais pour le samedi, on verra…

    • Hello My BeautyScope. Merci de partager ton avis. L’émission belge a son charme que personne ne pourra lui enlever. Je continuerais à regarder aussi. J’ai envie de savoir qui va gagner même si depuis le début, on a l’impression qu’une gagnante est déjà toute désignée… Suivez mon regard.

  2. Hello,
    Je n’ai pas suivi la version française (entre the voice belgique et top chef, mon amoureux me trucide si je regarde une autre émission de téléréalité 😉 )donc je ne peux pas donner d’avis à ce niveau… par contre, je ne rate aucun épisode de la version belge depuis le début ! j’ai adoré le concept du jury qui tourne le dos aux candidats et, franchement, à mon sens les duels étaient souvent des duos… et c’était… euh… je ne trouve pas d’autre mot que « chouette » !! par contre, ce mardi, j’ai été un peu déçue… j’avais l’impression d’être devant une émission plus « classique » et puis, je ne sais pas toi, mais il y a un petit truc qui me chiffonne (mais je suis parfois très très pragmatique) c’est de voir le « déchirement » de certains membres du jury (surtout qd on en a déjà vu certain(e) dans d’autres téléréalités qui était moins « gentil(le)…) mais bon, perso j’aime bcp lio donc c’est loin d’être une critique, juste un avis… j’espère que je vais continuer à accrocher car ai envie de connaître le gagnant ! bonne journée 🙂

  3. Hello!
    J’ai l’impression d’être une extra-terrestre et de ne pas avoir vu la même version de The Voice France … que j’ai détesté au plus au point (d’ailleurs j’ai même pas eu le courage de regarder le deuxième volet de l’émission), je trouve les voix trop « célinedionesque », ça crie dans tous les coins, pour moi ce n’est pas ça chanté … contrairement à The Voice Belgique que j’aime, pour les personnalités atypiques, les voix qui sortent de ce qu’on peut entendre. Pareil pour les membres du jury … j’accroche vraiment pas, je trouve la version belge tellement plus spontanée, vrai, belge quoi! 🙂 Quand un Pagny attend qu’une certaine note soit chantée pour buzzer, je trouve que c’est réduire la chanson a une simple succession de note auquel il faut accéder …
    Voilà mon petit avis!

    • Hello Francoise. Merci d’avoir partagé votre avis. Rassurez-vous, vous n’êtes pas une extra terrestre. Autant j’avais appréciée la première émission, la deuxième c’était déjà beaucoup moins le cas. Je ne peux que vous donner raison sur le côté frais et spontané de la version belge. Personne ne pourra nous enlever notre Maureen 🙂 J’avoue que j’aime le niveau des candidats français, car ils me surprennent. Par contre, ils sont déjà tous pro, et la, c’est un peu la déception. A croire que les amateurs n’auront aucune chance et ça, je pense que ce n’est pas dans le principe de l’émission. Merci d’avoir fait part de votre avis. Et à très bientôt.

  4. Salut, je ne connais pas la version belge mais quand on regarde la version française, comparée aux US, le niveau est tellement plus faible, je suis choquée !
    P.S : l’émission ne vient pas d’outre-atlantique à priori mais de Hollande ! bye

Laisser un commentaire