Tu as toujours l’air constipée…

10
96 vues

Cette phrase, je l’ai entendue plusieurs fois à la radio cette semaine. Cette phrase, remplie de poésie, fait partie d’une publicité, visant à promouvoir un produit luttant, évidemment contre la constipation. En soi, le fait d’aborder le sujet de la sorte, la constipation, ne me gêne nullement. En effet, les personnes qui en souffrent ne rigolent pas. Donc à priori, aucun soucis avec cette publicité qui parle de ce produit qui aide à combattre ce mal.

La, ou je suis un peu choquée, c’est par le scénario qui nous présente ce nouveau remède. Je ne me souviens plus avec précision du dialogue, mais ça ressemble un peu à ça :

Lui : Tiens Sophie, tu as l’air toute souriante aujourd’hui.

Elle : Hahaha.

Lui : Ça change, d’habitude tu as l’air toute constipée.

Elle : Ah, c’est simple, j’ai pris consti-truc…

J’ai écouté la suite, mais que d’une demie oreille, car mon cerveau s’est arrêté sur « d’habitude, tu as l’air toute constipée ».

Non, mais sérieusement, ça vous viendrait à l’esprit de dire un truc pareil à une personne, que vous connaissez d’autant plus ? Il est vrai qu’on peut ne pas avoir une mine radieuse. Dans ce cas, l’interlocuteur pourra tenter un : « tu as une petite mine » ou « tu as les traits un peu tirés », mais pas plus que ça. Et encore.

Je ne vais pas m’étendre sur le remède ou ses effets, mais celui ou celle qui a conçu le dialogue de cette publicité ne doit pas vivre dans le vrai monde, avec des vrais gens, qui se côtoient avec politesse et respect, avec savoir-vivre et gentillesse. Oh bien-sûr, on peut toujours dire que l’honnêteté vaut mieux que l’hypocrisie. Sur ce point, nous sommes d’accord. Si on me dits que j’ai une mine radieuse alors que j’ai passé une nuit d’enfer, camouflée par le miracle du maquillage, je sais qu’il y a grosse par de non-vérité dans ce qui est dis. Mais c’est toujours mieux que de se faire traiter de « constipée ». Déjà, celui qui arrive à lire sur le visage d’une personne, que celle-ci est constipée, il est vraiment très fort. Pour autant que je sache la constipation ne se manifeste pas sur l’expression du visage… mais bon.

Passons.

Ce que je souhaiterais faire passer comme message à ceux et celles qui conçoivent des publicités, c’est qu’il faut réfléchir un peu avant de balancer n’importe quoi. Je sais, la pub radio, ça coûte, un rein, un bras et tous le reste et il est difficile de faire passer quelque chose de percutant en si peu de temps. De plus, le sujet abordé est délicat. On peut donc être tenté d’inclure un message choc, pour sortir du lot. C’est naturel. Mais sachez que si ce dialogue est débile et est totalement impensable dans la vraie vie, la technique choisie n’est pas la bonne.

Les mauvaises langues (et les concepteurs) se défendront en disant que j’en parle, donc c’est gagné. Attirer l’attention des auditeurs étant le but premier. Et j’ai même retenu le nom du produit, didons… Oui, sauf que j’associe la marque à cette horrible phrase « tu as l’air toujours constipée »…. Et celle-la, je ne suis pas prête de l’oublier !

Je vous laisse avec cette « jolie » publicité, dégotée sur Youtube. Rien d’original quoi…

Et vous, vous en pensez-quoi de cette phrase ? Histoire d’inspirer les publicitaires, avez-vous des idées ludiques pour faire passer le message ?

10 COMMENTS

  1. J’aimais une pub pour je ne sais plus quel produit contre la constipation : c’était une nana qui disait aurevoir à sa famille et partait avec sa valise quelques jours dans les WC…. Elle était marrante au moins.

    • Ah oui, je m’en souviens. Effectivement, le sujet était abordé avec un peu d’humour. Ce n’est pas le sujet le plus facile à aborder, mais la, l’approche est quand-même très moyenne 🙁

    • Coucou Barbara, effectivement, la pub c’est fait pour attirer l’attention. En plus, j’en parle. Mais pour ma part, toutes les formules ne sont pas bonnes pour attirer l’attention sur un produit. Le bon sens doit garder un peu de place dans les messages publicitaires. Bises et merci pour ton commentaire.

  2. Ah! ah !
    N’oublions pas que la phrase aujourd’hui anodine :  » Comment allez-vous ?  » voulait dire il n’y a pas si longtemps : Comment allez-vous à selle ? … Ca parait dingue hein ? Vous y repenserez la prochaine fois qu’on vous posera la question OK? 😉

    • Hello BaladeEnBeaute. Effectivement, vu comme ça. Je n’y avais pas pensez. Heureusement que les coutumes ont évoluées dans une voie mois spécifique 🙂 Mais j’y penserais, probablement en souriant. Merci pour votre passage.

Laisser un commentaire