Eat! Brussels ou comment manger chic dans le Bois de la Cambre

0
143 vues

Ce weekend, j’avais très envie de me rendre à l’évènement Eat Brussels 2013, organisé par la Ville de Bruxelles. Nous avions déjà envie d’y aller hier, mais le temps pourri nous a rapidement fait changer d’avis. En effet, aller courir avec une assiette sous la flotte, c’est pas trop mon truc. C’est en voyant l’article de Emma hier sur blog, que je me suis dis que nous ne pouvions rater cela pour rien au monde. En effet, près de 30 restaurants bruxellois tous réunis au Bois de la Cambre pour un moment de dégustation et de gastronomie « sur le pouce » en plein air. Avec des noms comme Jaloa et L’Atelier de la Truffe Noir, y’a moyen de faire passer un moment de folie à ses papilles gustatives.

Eat_Brussels_2_837Houra, ce matin, le soleil était de la partie et c’est donc vêtus de nos plus jolies tenues automnales que nous avons pris la direction du Bois de la Cambre. Comme l’homme avait déjà repéré les lieux, nous avons facilement pu nous garer près de l’endroit. Et heureusement que nous nous y sommes rendus « tôt », c’est à dire vers 12H30, car la foule ne s’est pas fait attendre. A notre arrivée, de grandes tentes blanches étaient posées sur la plaine du bois. Très joli, très stylée. Même les toilettes mobiles étaient élégantes avec du bois par terre et des vraies éviers pour se laver les mains. Chouette !

Avant d’accéder à la pelouse, nous avons échangé nos précieux euros contre des jetons. Ces jetons étant la seule « monnaie » utilisée sur tout l’espace du… festival. Oui, c’est un bon mot ça, festival.

Nous avons pris un Family pass  de 50 EUR donnant droit à 50 jetons, 2 eaux, 2 bières et 2 glaces. On pensait qu’on allait s’en sortir facilement… Mais ça c’était avant de découvrir tous les mets succulents présentés devant nous…

Nous avons arpenté le village, ses allées et surtout les stands des différents restaurateurs. Sur le site, également quelques stands de « Régions » proposant des mets, des produits. Cool, mais nous, nous étions la pour les restos ! Un peu d’appréhension pour la Pitchoun, 6 ans, qui ne mange pas grand chose… ou presque.

Nous avons ouvert le bal avec une jolie assiette de sashimi de L’Atelier du Sushi. Perso, jamais entendu parler. Et pourtant les sushi, je connais. Le choix du sashimi c’était pour faire plaisir à la Pitchoun. En effet, la simple vision du thon rouge l’a mise dans un état d’extase. Elle a pu regarder le cuisinier préparer son « petit » plat. 4 petites tranches de … thon rouge évidemment, 4 tranches de saumon et 4 tranches de daurade. Le tout servi avec une micro-bouteille de sauce soja. On peut choisir salé ou sucré. On reçoit aussi le Wasabi, le gingembre et quelques légumes bien taillés. Le tout pour 6 jetons. Ca va, c’est raisonnable. Et Pitchoun a dévoré. La seule petite note négative c’est de ne pas pouvoir verser la sauce soja dans un petit pot histoire de le mélanger avec le Wasabi. Cette partie la fut un peu improvisée.

L'Atelier_du_Sushi

Ensuite direction les boissons. Gros souci pour la poulette : aucune boisson sans bulles ! Et les bulles, la chérie elle n’aime pas. J’ai tenté le coup avec une limonade à la fraise mais rien à faire. Elle a vu les bulles et c’était mort. L’homme et moi avons pris nos 2 bières. Nous avons finalement pris une eau plate pour la poulette. Ici encore petit bémol, la caution de 1 jeton pour 1 gobelet. Ca fait vite des jetons « monopolisés ». Mais bon, c’est un détail. Ayant été obligée de boire la limonade de la Pitchoun, je me suis rabattue sur un Aperol Spritz. Il faisait beau et j’avais envie d’un peu de farniente.

En poursuivant notre route, l’homme s’est arrêté devant un stand de cuisine Indienne nommée Jaïpur. Perso, la cuisine indienne, ce n’est vraiment pas mon truc. Trop gras à mon goût. Il a pris une assiette de 2 samosa, un au poulet, l’autre aux légumes. C’était finalement très bon. Hélas, très épicé ce qui n’a pas été au gout de Pitchoun qui n’aime pas du tout cela. Par contre, moi, du coup, je tenterais bien une petite visite au Jaipur pour découvrir d’autres spécialités.

Jaipur_837

Nous avons ensuite exploré les stands des autres restaurateurs de l’autre côté de la pelouse. L’homme a longtemps hésité devant le burger de La Sœur du Patron. Finalement, nous avons fait halte à L’Atelier de la Truffe Noir. Nous y avons dégusté des toasts au tartare de bœuf à la truffe bien-sur et des Œufs Colombus à la truffe. Tout ça vraiment succulent. Les plats sont copieusement décorés de lamelles de truffe fraiche avant de servir. Le tartare à 8 jetons et les œufs à 12 jetons. Pitchoun a finalement mangé les deux plats après de nombreux refus… et elle a adoré !

Oeufs_constantin_837

tartare_de_boeuf_837

Ces mets étant très bons, mes papilles commençaient à être rassasiées. Mais pas question de déjà partir. Je savais que de nombreux restaurateurs de talent se trouvaient sur le site et donc pas question de partir, sans au moins avoir dégustés des yeux, leurs succulentes créations. Voici quelques photos de quelques-unes de ces jolies découvertes.

Mais nous n’allions pas quitter les lieux en ayant gouté les spécialités du au combien fameux restaurant Jaloa, 1 étoile au guide Michelin ! Je n’ai pas pu résister au encornets farcis. Un vrai délice que même Pitchoun a su apprécier. Ca donne envie d’y aller, mais je crois que c’est un peu l’idée non ? Cout 12 jetons.

Jaloa_encornets_837

Nous avons conclu notre périple avec une surprenante mais délicieuse croquette de homard du Chalet Robinson. Cout 8 jetons.

Croquette_homard_Robinson_837

Je dirais que c’est une façon très originale de découvrir pleins de restos intéressants et ce, sans trop se ruiner. Quoique, nous avons quand-même fini par dépenser 70 EUR pour notre petite virée gustative. Probablement de quoi s’offrir un bon déjeuner à trois dans un bon resto. Mais ce serait sans compter le fait de pouvoir picorer librement, sans limites, à tout ce qu’on a eu envie de gouter et de laisser ce qui ne nous attire pas. Et ça, dans un resto, ce n’est tout simplement pas possible ! Un grand bravo aux organisateurs en tout cas. L’année prochaine, on reviendra, c’est promis !

Et vous, vous avez eu l’occasion de découvrir ce chouette évènement ? Vous aimez manger en plein air ? Quel est le plat qui vous aurait fait craquer ?

Laisser un commentaire