The Following : la série qui va vous faire confondre vos voisins avec des tueurs en série

2
70 vues

Il y a quelques semaines, Big et moi avons découvert la série The Following. The Following est un série du type thriller psychologique, mettant en scène une équipe du FBI traquant les fans d’un tueur en série. Le tueur en série, Joe Caroll, brillamment interpreté par James Purefoy, est un psychopathe redoutable. Joe est un grand poète. Il est ainsi obsédé par Edgard Alan Poe, dont il mettra en scène l’œuvre lors de ces crimes. Tuer, Joe aime ça. C’est pour lui une passion, mais surtout, c’est une passion qu’il a envie de transmettre. Et c’est la qui se situe tout l’intérêt de la série. En effet, Joe Caroll a réussi, depuis sa cellule de prison, en attendant son exécution, à acquérir des anonymes à sa cause. Au fil des épisodes, on découvrira que le groupe ne se limite pas à quelques illuminés en mal de reconnaissance mais ces membres sont nombreux et tous passionnés par la cause de Joe ! Tuer !Heureusement, le FBI a mis la main sur Joe. L’équipe est dirigée par Ryan Hardi, brillamment interprété par Kevin Bacon ! Ryan Hardi est un personnage très perturbé, un peu « messed up » comme on dit. Les raisons de cet état sont nombreuses et la traque de Joe Caroll et de sa descendance spirituelle y est pour beaucoup. Mais Ryan est bien décidé à en découdre avec Joe.

Dans le casting on retrouve également Nathalie Zea, dans le rôle de l’ex-épouse de Joe Caroll. Nathalie Zea est une actrice que j’avais déjà pu découvrir dans Under The Dome. Dans cette série, elle jouait le rôle d’une mega-méchante. Ravie de la retrouver dans un rôle un peu plus « humain ».

Du côté du FBI, 2 personnages très attachants. L’agent Debra Parker, interprété par Annie Parisse. Celle-ci dirige l’enquête du FBI. Elle a été assignée à l’enquête en raison de ces connaissances dans le domaine des sectes ! Ryan et l’agent Parker sont rejoints dans leur lutte contre Joe par l’agent Mike Weston (interprété par Shawn Ashmore).

Côté méchants, pleins de personnages, trop pour les citer. Mais on notera la troublante Emma (interprétée par Valorie Curry) qui est une des premières fan de Joe. Son sang-froid et sa détermination m’ont littéralement laissée perplexe. Rôle très bien interprété.

The Following a été lancée en Janvier 2013 aux Etats-Unis et est diffusée depuis quelques semaines sur TF1.

L’ambiance de la série est très noire. Plus noire encore qu’Esprits Criminel (Criminal Minds) qui me donne parfois la sensation que tant de violence n’est peut-être pas nécessaire. Si vous n’aimez pas, passez votre chemin car The Following est pire encore. L’histoire est passionnante et pleine de rebondissement. La trame est complexe et tellement prenante qu’on va rapidement voir en ses voisins des psychopathes ou détecter chez ses collègues des comportements anormaux ! L’histoire est parfois un peu chahutée. Certains évènements tendent même à altérer la crédibilité de l’histoire. Ceci est due au fait que certaines tournures de scenario sont parfois un peu prévisibles. La plus grande force de la série réside pour moi en la présence de très bons acteurs, connus pour certains, inconnus pour d’autres.

Si vous avez envie de regarder, cela se passe sur TF1 le mardi soir, très tard. Attention, la série est interdite au moins de 16 ans ! La première saisons touche à sa fin, la deuxième est en cours de diffusion aux Etats-Unis et l’arrivée d’une troisième saison vient d’être confirmée.

Et vous, avez-vous déjà vu The Following ? Qu’en pensez-vous ? Que pensez-vous des personnage ? Quelles sont vos séries du moment ?  

2 COMMENTS

  1. Perso, j’avais beaucoup aimé la première saison… par contre, j’avoue être un peu sceptique sur la 2e (que je n’ai pas encore vue…)… et visiblement, le public US aussi ^^
    Sinon, je me rappelais de Natalie Zea dans Dirty Sexy Money 🙂
    Bon dimanche

    • C’est vrai que le début de la deuxième saison (que je n’ai pas encore vue non plus…) a l’air de mettre pas mal de gens dans le doute. C’est souvent le cas avec des séries qui démarrent très fort. Difficile pour l’auteur de la série de continuer à surprendre avec les mêmes mécanismes. On s’habitue par la force des choses. Dirty Sexy Money, je n’ai jamais accroché. J’ai du regarder 3 – 4 épisodes et puis pouf.

      Merci pour ton passage et ton commentaire et bon dimanche à toi !

Laisser un commentaire