Les légumes et les enfants – on fait comment ?

2
87 vues

Il y a déjà quelques temps de cela, j’ai été invitée par Partenamut à participer à un Workshop afin d’y découvrir comment mieux faire manger des légumes à ses enfants.

Certains diront, rien de plus simple. Pour d’autres par contre, la tache est plutôt rude. Tous le monde s’accordera pour dire que manger des légumes c’est super important mais les faire manger aux enfants n’est pas toujours simple. 

partenammmh_1_768

Personnellement, pour ma fille, j’ai déjà testé plusieurs méthodes. En effet, la Pitchoun se fie énormément à l’aspect visuel des aliments que nous l’invitons à découvrir. Evidemment, ce scan visuel n’est pas toujours d’une grande aide. Ainsi, les petits morceaux d’oignons ou fines herbes visibles sont à proscrire. Tabou absolu. Les tomates, bizarrement, c’est parfois oui, parfois non. Les tomates fraîches, ça passe. Surtout les tomate-cerises. Les tomates cuisinées, beaucoup moins. Les épinards, ça devient chaud. Les asperges, pas simple non plus. Par contre les haricots-princesse, elle pourrait en manger tout un jardin à chaque repas. Comme quoi… Au moins, la couleur verte semble lui convenir et ça c’est déjà bien.

Les méthodes utilisées ont été jusque la plutôt du genre « psychologique » :

  • Explication
  • Dialogue
  • Négociation
  • Chantage

Dans le même registre, en bonne marketeuse que je suis, pour chaque aliment potentiellement rejeté, je lui vente les mérites du « produit » et les bénéfices que la consommation de celui-ci pourraient lui apporter. Une méthode qui marche plutôt pas mal.

Petite illustration :

Les olives, ça fait de jolis yeux. Les carottes apportent une belle peau. La viande évidemment, ça fait grandir très vite. Les tomates font pousser les cheveux. Hum, oui, je sais, tout est dans la psychologie. J’attends le jour ou elle me dits que tout ça c’est du blablabla… Elle a 7 ans et jusqu’à présent, ça fonctionne toujours mais pas pour tout.

Bref, vous le constatez comme moi, mettre les légumes et les enfants dans une même équation peut rapidement devenir un vrai casse-tête.

Pendant ce workshop, j’ai pu découvrir qu’il ne fallait pas nécessairement recourir à la force pour faire apprécier les légumes aux enfants… et vice versa 😉

En effet, grâce aux conseils avisés de Pauline de Voghel, nutritionniste de profession, nous avons pu découvrir qu’il existait des moyens et des recettes afin de faire manger ces légumes tant nécessaire à leur bonne croissance.

Quelques petites astuces toutes simples :

  • Faire un jus. Il ne faut pas toujours manger le légume tel quel. On en extraire le jus avec une centrifugeuse et le mélanger à d’autres jus afin d’en modifier le gout et le rendre plus acceptable.
  • Couper les légumes un peu différemment. Par exemple, découper une tomate cerise en étoile. couper les carottes, concombres en petite barquette. Sculpter un radis en fleur, utiliser le brocoli comme décor d’arbre.
  • Cacher un aliment dans un autre. Dans notre recette, nous avons incorporé des lentilles et des épinards dans les rouleaux de printemps. Par certaine qu’elle les mange si pas retravaillés.
  • Faire des dessins avec la composition des plats. Çà change déjà beaucoup de choses.

Lors du workshop Pauline de Voghel nous a montrées 2 recettes très faciles à réaliser. D’une part, nous avons préparés un Houmous du printemps avec des pois chiches et des carottes. Délicieux. D’autre part, nous avons préparé des rouleaux de printemps aux lentilles ! Franchement étonnant comment on peut transformer un aliment à priori difficile en bouchées goutteuses appréciées par les enfants. Et en plus c’est bon 🙂 Personnellement, j’ai retenu la découverte du gomasio qui est un mélange de sésame et de sel marin, qui a un pouvoir d’assaisonnement très agréable.

Vous pouvez trouver ces 2 recettes ainsi que pleins d’autres dans son livre nommé Les petits pieds dans les grands plats. Quelques extraits du livre sont à découvrir ici. Très chouette ! Il se commande sur Amazon.fr et sûrement ailleurs aussi.

Sachez que Pauline de Voghel organise également des ateliers et stages afin de partager un peu de ses connaissances. Si cela vous intéresse, c’est par ici.

Avec notre groupe, nous avons donc réalisé ces 2 recettes que nous avons dégustés en fin de soirée. Très sympa.

A la fin de la soirée, nous avons tous reçu un superbe goodie-bag.

partenammmmh

Et devinez-quoi ? Partenamut vous propose d’en gagner un aussi. Afin de participer au concours, c’est par ici. Attention, le concours se termine le jeudi 26 Juin ! Donc vous n’avez que 2 petits jours pour y participer. Dépêchez-vous 🙂

Je vous laisse avec quelques photos des réalisations de la soirée. Ce fut un belle soirée avec de belles découvertes et de nouvelles rencontres très sympa, ce qui fait toujours plaisir.

Merci à Simon de l’agence Voice et à Partena de m’avoir invitée.

Et vous, comment faites vous pour faire manger des légumes « immangeables » à vos petits monstres ? Plutôt la force ou l’astuce ? Ou avez-vous abandonnés ? Quels sont les légumes ou autres aliments les plus difficiles à faire manger ? Avez-vous en tant qu’adulte des légumes ou autres aliments tabous ?

2 COMMENTS

    • Oui vraiment dommage. Ca m’aurait vraiment fait plaisir de faire ta connaissance IRL. Un jour, on y arrivera 😉

Laisser un commentaire