Flashback sur ma Life du Dimanche – Semaine 26

3
60 vues

Cette semaine, afin d’éviter la page blanche, j’ai pris des notes pour faire mon poste ! Si si ! Fini le trou de mémoire. Oui, enfin on verra ça. On y va ?

Lundi

Je dois me rendre au bureau dans l’après-midi afin de prendre connaissance des mes « modalités » de sortie. Ca fait un moment que j’attend de les recevoir et ayant un nom de famille qui commence par une lettre de l’arrière de l’alphabet, je suis parmi les dernières. J’arrive le matin histoire d’un peu papoter avec tous le monde. A midi, je déjeune avec les copains et copines. La nourriture de la cantine est toujours aussi mauvaise mais je m’en fiche. Je profite de la compagnie de mes chers collègues.

A 14 heures, j’y vais. Ma collègue RH m’explique tout. Une tentative d’abrègement consistant en une simple demande de remise de la feuille de calcul n’ayant pas abouti, j’écoute patiemment toutes ses explications. Je crois que je commence à m’y faire. Mais c’est très dure. Car c’est comme si on t’obligeais à faire ton deuil sur une période fixe. Impossible de la raccourcir ou de la prolonger. Ça c’est pas top. J’ai donc devant moi le chiffre, ce qui devrait plutôt me rassurer, me soulager, voir m’enjouer. Mais en fait, non. Rien de tout cela. Tant que pas de nouveau job, je ne pourrais pas passer à la phase « relax and enjoy ».

Au même moment, l’homme passe un entretien d’embauche. Il me dit qu’il pense s’en être assez bien sorti, même si l’issue sera incertaine au vue du manque d’organisation perçu pendant son court passage dans la boite…

Après ce rendez-vous, je rentre et je décide d’aller chercher ma Pitchoun à l’école. En arrivant, je la vois avec tous ces petits copains tous tenant des petites boites en plastique dans les mains. Pitchoun s’écrie. « Maman, maman, nous avons reçus des escargots de la juf. » Attention, âmes sensibles s’abstenir !

escargots_768

Il faut savoir qu’en début d’année, dans le cadre d’un projet, Pitchoun et ses copains ont entamé un élevage d’escargots « géants » dans la classe. Ceux-ci ont formidablement poussé et font plusieurs dizaines de centimètres. La, ces chères têtes blondes ont gracieusement récupérés les bébés afin de les élever à la maison… Je ne vous dis pas mon regard à la découverte des nouveaux locataires. Déjà, ça ne sent pas très bon. L’habitat des bestioles est vraiment horriblement ragoutant. En plus, il faut les nourrir (concombres) et les humidifier quotidiennement. On dis quoi ? Merci la Juf.

Dans l’actualité, je découvre le formidable coup de comm de la Reine Mathilde.


En effet, nos souverains ayant assisté au match des Diables Rouges contre la Russie, ils ont eu l’opportunité de les rencontrer individuellement après le match. Le seul but du match a été marqué par Origi. En saluant les joueurs, la reine Mathilde a confondu Origi et Lukaku en félicitant Lukaku de son goal… Celui-ci a très bien réagi en expliquant que l’auteur du goal se trouvait un peu plus loin. Explication plus tard de la reine : il a coupé ses cheveux et je n’ai pas assez étudié les images Pannini de mes enfants… Même si la bourde était assez maladroite et l’explication peu convaincante, on peut saluer la spontanéité de la reine. Ca la rend tout de suite plus humaine.

Mardi

Mardi c’est D-day car j’ai rendez-vous pour un entretien dans une boite. Cette fois-ci, c’est une vrai boite et pas un intermédiaire-recruteur-sans-valeur-ajoutée. Premier rendez-vous RH mais rendez-vous quand-même. Je rencontre une jeune femme très sympa avec qui je papote pendant une petite heure. Je pense l’avoir convaincue de mes compétences pour le boulot ciblé. Je ne me trompe pas car 2 heures plus tard elle me rappelle afin de me demander de rencontrer un big boss de la boite… dès le lendemain. Je vous raconte donc la suite ci-dessous 🙂 (ça maintient le suspense non ?)

Dans ma boite aux lettres, la Beauty Couture.

Beauty_couture

Un peu déçue car la boite bi-mensuelle de beauté de luxe me laisse un peu perplexe. Même si son contenu n’est pas trop mal, j’estime qu’il est trop léger. Je vous en parle dans un post séparé avec une analyse complète.

Dans l’actualité, on apprend que le CDH refuse de négocier avec B. De Wever en vue de la formation d’un gouvernement. Décidément, après madame Non (Joëlle Milquet), voici venu monsieur Non (Benoit Lutgen). Je suis franchement déçue et fâchée. ZERO courage politique. Vraiment zéro. Et sans aucune considération pour le blocage probable et les conséquences désastreuses qui risquent d’en découler. Affligeant.

On découvre aussi ce spot crée par la sécurité routière irlandaise. Je pense que les images parlent d’elle-même (attention images fortes !) :

Pour terminer sur une note plus légère, la Belgique a trouvé sa supportrice de choc au Brésil. Il s’agit d’Axelle Despiegelaere, une jeune fille de 17 ans, originaire de Flandre.

(c) Belga
(c) Belga

En quelques heures, elle est devenue une star, est interviewé par toutes les radios et télés et reçoit des tas de demandes en mariage. Axelle, tu déchires ! En plus, Axelle est parfaite bilingue. Bon, bien, y’a plus qu’à concourir pour miss Belgique ? Je déconne…

Mercredi

C’est le début des soldes… en France. Je me commande quelques basics chez Asos. Cool !

Asos_commande

A midi rendez-vous avec l’institutrice de ma Pitchoun afin de connaitre son verdict sur ses performances. Elle a très bien bossé ma poulette. Il faudra qu’elle continue à bosser pendant l’été par contre, si elle veut garder le niveau. Rahlala, si jeune et déjà sous pression. La société est compliquée. Mais je vais m’atteler à lui trouver un équilibre.

Ensuite course vers le bureau ou m’attend une session d’information sur la création de cellule pour l’emploi, crée suite à la fermeture de mon département. Comme mes attentes n’étaient pas très élevées, sachant qui étaient les intervenants, j’avoue y avoir été en traînant les pieds. Comme prévu, les intervenants des différentes institutions (FOREM, VDAB, CEVORA (et non pas Sephora ;-)), ACTIRIS brillant par son absence) aidant à trouver du travail en Belgique sont sur place et font tous leur discours. Une constante : ils sont tous orientés action et pas du tout résultat. Et puis le ton neutre et peu empathique de leur explication me fatigue. De toute façon à 15H20 je quitte car j’ai mon entretien number two !

Je décolle donc en expliquant aux RH que j’ai un entretien. Evidemment, pas de soucis.

Entretien number two donc à 16H. J’angoisse. C’est qu’il s’agit d’un mec important dans la boite. Pas eu le temps de le Googliser le bonhomme. Après 30 minutes d’attente, l’entretien démarre. Format encore très particulier qui je pense mérite un petit billet à lui tout seul. Je pense avoir convaincu le monsieur. Lui, me propose de rencontrer une troisième personne. Ah, oui, encore un entretien ?

Je quitte le bâtiment et à peine embarquée dans mon auto, les cheveux aux vent, je reçois un appel d’un gars, qui veut me voir pour le troisième entretien. Demain, 9H ça vous va ? Evidemment que ça me va.

Jeudi

C’est un peu la journée la plus mouvementée de ma semaine.

Je pars sur vers 8 heures, prête dans les starting blocks, histoire de ne pas louper mon entretien number three, à 9H. Je traverse la ville et réalise que le chemin à parcourir est semé de pleins de pièges à bouchons. Mon parcours actuel étant relativement light, même s’il m’arrive de mettre 45 minutes. Je réalise que pire existe vraiment. Encore un truc qui sera pénible.

Je me rend donc à mon entretien que je trouve après coup, assez bizarre. Pas persuadée du tout d’avoir convaincu ce monsieur. Bon, bref. On va le savoir assez vite. Ce monsieur part en vacances demain vendredi et la décision devrait être prise en début de semaine prochaine.

Après l’entretien, je me rend au bureau car un déjeuner est prévu avec un partenaire. Déjeuner très sympa ou mes collègues et moi racontons nos péripéties du moment. Le partenaire est vraiment très sympa et cherche à tout prix à trouver des pistes. C’est rare de rencontrer des gens aussi honnêtes et ouverts. Vraiment.

Je passe l’après-midi au bureau avec mes collègues. On papote, on rigole. On tente même un pictionnary, qui s’avère compliqué sans le jeu sous la main…

Avec ma collègue/amie, nous faisons une petite sortie au shopping afin d’y acheter le cadeau pour l’institutrice de ma Pitchoun. Par le plus grand des hasards, j’arrive aussi à mettre la main sur la palette Brazil de Clarins ! Yes, contente 🙂

clarins_brazil_768

En fin de journée, nous nous rendons tous à la soirée d’adieu de 2 collègues. J’y vais avec des pieds de plombs. J’adore ces deux personnes, mais les adieux c’est pas possible. J’y vais quand-même en bravant plus d’une heure d’embouteillages. Ca discute, ça rigole et la arrive l’heure H. 22H00 et le match des Diables contre la Corée du Sud. En bonne supportrice, je maquille tous mes collègues des couleurs de la Belgique. Et c’est parti pour 1H45 … d’ennui total. Ce que ça peut être ennuyeux un match sans réel enjeu. Le foot, c’est vraiment trop lent pour moi. Dans la deuxième victoire, le but enfin, qui place la Belgique en tête du groupe H ! Yess !!!!

Je rentre chez moi, un peu exténuée mais surtout assez angoissée. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à recevoir un coup de fil pour le job. Je suis heureuse de retrouver mon homme.

Vendredi

Le matin, je réceptionne enfin mon moule à Angel Cake Wilton.

moule_768

Je l’attendais depuis une semaine. Je vais pouvoir patisser ce weekend… ou pas. Aussi dans le courrier, la Deauty de Juin qui me plait vraiment beaucoup. Un billet est prévu… ou pas 😉

Vers 12H départ pour l’école car pour Pitchoun, c’est la fin de l’école et le début des grandes vacances ! Je remets le cadeau à l’instit, souhaites de bonnes vacances aux parents présents et avec ma tribu, nous partons, direction McDo. Oui, je sais, y’a mieux. Mais comme nous avions prévu une sortie ciné à 14H30, la peur d’arriver en retard nous a fais opter pour le very fast food pas très bon… Finalement, nous aurions vraiment pu nous diriger vers une solution plus goûteuse et moins rapide mais bon.

A 14H30 donc cinéma avec l’avant-première du film Dragons 2.

Dragons_768

La vache, ce que c’est beau. J’avoue, j’ai pleuré… si, si. Avis aux parents. Allez le voir car c’est très bien fichu ! Fin d’après-midi tranquille à la maison.

En fin de journée, un appel « anonyme » qui me rend tout à coup très nerveuse. Et non, ce n’est que pour une enquête de satisfaction… Tant pis. La réponse n’arrivera pas aujourd’hui.

Le grand absent de la journée sera la livraison de mon appareil photo (RX100 Miii) prévu pour ce vendredi. Je contacte le transporteur qui me confirme que la livraison ne sera pas effectuée aujourd’hui. En lui demandant des explications, l’homme me répond qu’il n’y en a pas. Je lui explique que ce n’est pas très correct car quand on s’arrange pour avoir quelqu’un à une adresse pour réceptionner un colis, la moindre des choses est de respecter l’engagement. L’homme me dit comprendre mais me demande quand-même de refaire ça lundi… Rahlala. J’accepte qu’une erreur soit commise mais la moindre des choses c’est de la reconnaître, de s’excuser et de tenter de la réparer non ? Je salue donc TNT Express pour son absence de service à la clientèle…

Samedi 

Réveil un peu matinal pour Pitchoun qui n’adoptera définitivement jamais le concept de weekend. Dure dure. Je me suis carrément levée du mauvais pied. J’ai envie d’aller me balader et de faire un peu de shopping à Lille. Un peu comme je fais avec ma maman à Noël. Après quelques débats, nous prenons finalement la route et passons une après-midi un peu chahutée à Euralille. J’avais oublié un détail… Le premier samedi des soldes en France. C’était… sportif quoi. J’ai quand-même réussi à faire mes achats chez Sephora.

sephora_768

Pour la Pitchoun, nous avons dégoté quelques jolies pièces chez Sergent Major. C’est vrai que tout est moins cher en France et avec les soldes, y’a vraiment pas photo.

Sur le retour, petit stop dans la ville de Croix, ou nous tentons de faire une petite cache (cfr mon article sur le Geocaching ici). Hélas, l’endroit est affreux, rempli d’excréments de tous genre et franchement pas agréable. Dommage. On remets ça à demain chez nous. A peine pris la route, Pitchoun nous annonce l’arrivée d’un besoin pressant. La fatigue et le manque d’énergie se faisant ressentir, nous optons pour un stop au Subway. Pas une mauvaise option tout compte fait. Retour maison vers 21H00.

Dimanche

Nous y sommes. Au programme Geocaching… Oui, enfin, plus maintenant vu le déluge dehors. Ce sera journée casanière ce qui ne me déplaît pas sauf qu’il est difficile d’occuper la Pitchoun pendant toute une journée. Elle possède une tonne de jouets mais ne veut jouer qu’avec nous.

Au programme de la semaine prochaine :

  • Lundi une petite formation chez mon employeur. La dernière.
  • Mardi ce sera le match des Diables Rouges contre les USA. La, ça passe ou ça casse.
  • Le reste de la semaine c’est freestyle. J’angoisse car j’aime pas ne pas avoir de programme…
  • Espérons le, des nouvelles du job. Bonnes ou mauvaises, je prend tout.

Bonne semaine à vous et merci de me lire. Ca me fait vraiment chaud au coeur 🙂

 

3 COMMENTS

  1. Les escargots c’est beeeeek !!! le spot de la sécurité routière irlandaise m’a traumatisée je pense… j’ai hâte de lire ton avis sur cette box que je ne connais pas ! tu nous a bien tenu en haleine avec ton entretien d’embauche 🙂 et je croise à mort les doigts pour que ce soit positif ! Pour les livraisons à domicile, malheureusement force est de constater que c’est une mode de ne pas venir le jour convenu ! et ce, quel que soit le transporteur… Bizz et très bonne semaine 🙂

  2. Wahou la semaine de dingues!!!! Je xxxx pour que tu reçoives ton appareil aujourd’hui et surtout pour que tu aies rapidement des nouvelles pour le job! Bises

Laisser un commentaire