Silk Epil 9 au banc de test … et je ne pleure toujours pas !

0
233 vues

Il était une fois, il y a fort fort longtemps, en fait tout juste 4 ans, je vous donnais mon avis sur le Silk Epil Dual 7 de Braun. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Des poils ont poussés sur mon corps. Si si, je suis humaine 😉 et surtout j’ai muri (lire vieilli). Mes méthodes d’épilations varient toujours autant mais étant très souvent dans l’urgence épilatoire, je me rabats très/trop souvent sur mon rasoir manuel Venus Skin. Bon, il est top. Mais ça tient… 2 heures. Enfin, j’exagère. Mais c’est du hyper temporaire.

Et la est venu ce colis, reçu il y a déjà quelques semaines avec à l’intérieur 2 cadeaux venu du ciel : 1 épilateur Silk Epil 9 Wet & Dry de Braun et 1 mini épilateur + brosse nettoyante pour visage, toujours de la marque Braun. Je vous reparle du deuxième prochainement, car c’est vraiment 1 de mes coups de coeur de la décennie et celui-ci mérite son article à lui tout seul.

Donc retour au Silk Epil 9 en version Wet & Dry.

Présentation de l’appareil

silk_epil_9_kit

Il n’est pas très grand, tout blanc avec de beaux accents roses. Il est fourni avec un chargeur, évidemment. Un petit accessoire à utiliser en pour l »épilation des aisselles ou du maillot, une petite brosse de nettoyage et un petit sac permettant de ranger l’appareil après utilisation.

Utilisation de l’appareil

Il faut évidemment charger l’épilateur avant de l’utiliser. Cela ne prend pas beaucoup de temps.

Passons d’abord à l’épilation des jambes. J’ai attendu quelques jours, le temps d’avoir une « repousse » digne de ce nom afin de pouvoir tester l’engin dans les meilleures conditions. Toujours la petite appréhension. Je sais que cela ne me fera pas super mal mais mes débuts avec le tout premier appareil d’épilation ont laissés des traces. LOL.

Je le fais en général sur peau mouillée et enduite d’huile de douche histoire que ce soit bien doux et lisse.

J’ai positionné l’accessoire efficacité rose qui attrape réellement tous les poils. La tête est large et donc peu de passages seront nécessaires. Top !

Je démarre sur la position 1 et attaque la première jambe. Ouille, aille, ça surprend, mais ça ne fait pas mal. Je continue donc tranquillement et termine en quelques minutes ma première jambe. C’est clean, c’est nickel. Aucun poil n’a résisté au passage de la machine. De plus la tête vibre ce qui permettrait de détendre la peau…. Je ne lui ai pas demandé hein mais je suppose que ça aide vu que la peau est nickel.

Je suis ravie du résultat. Zéro irritations ! Ce qui n’était pas du tout le cas de mon tout premier appareil. Je fais donc la deuxième jambe et ose la deuxième vitesse. Bon, la je redescend. Je ne suis pas pressée à ce point la et si ça peut se passer sans picotements, cela me convient tout autant 😉

Les jambes sont nickel et je suis contente. Teste réussi. J’applique un peu de crème hydratante histoire d’amener un peu de douceur à ma peau toujours au bord de la déshydratation et surtout de donner du lustre à mes nouvelles gambettes 🙂

Je tente ensuite l’expérience sur les aisselles. La, grosse appréhension car je n’ai jamais su surmonter cette sensation. Curieuse de tester la performance de ce nouvel appareil, je positionne l’adaptateur prévu à cet effet et je me lance. Difficile de bien tendre la peau avec l’engin en main et une main de libre mais on fait aller. Et hop, vitesse 1. Bon, la ça picote clairement. J’ai fini l’aisselle mais cela ne fut pas une promenade de santé. Je ne suis pas morte mais cela ne fut pas sans douleur. Donc à réserver pour les vacances, pour ma part. J’ai finalement tenté le bikini. La par contre, nickel. Aucun soucis. Comme les jambes. J’adopte 🙂

Je rince l’appareil et finit par enlever les petits poils qui résistent avec la petite brosse, vraiment très pratique pour cet usage.

10 jours plus tard

Toujours pas de poil à l’horizon ! La repousse est vraiment freinée lors d’une épilation à l’épilateur. C’est le VRAI gros plus de cette méthode et de l’utilisation de cet épilateur. Certes, c’est un peu moins rapide et peut-être un petit peu plus difficile qu’un simple rasoir mais les jambes restent clean pendant plusieurs semaines ! Et hop le gain de temp est réel. De plus, depuis mon nouveau job, je porte beaucoup plus de jupes et de robes qu’avant. Du coup, ce « détail » compte.

Bilan

silk_epil_9_alone

L’appareil tient bien dans la main et il est très facile d’épiler les jambes sans trop se tordre dans tous les sens. On ressent l’épilation mais je ne la qualifierai pas de douloureuse et je suis vraiment douillette pour ces choses la. Sur les jambes, c’est facile. De plus, la sensation s’atténue au fil des utilisations. Donc, vraiment le geste à adopter. Sous les aisselles c’est plus compliqué pour moi, mais le résultat est lui sans équivoque. Meilleure solution pour garder une peau épilée pendant une bonne semaine ! Même la cire ne permet pas un tel résultat, en tout cas, chez moi. L’appareil ne prend pas beaucoup de place et a une bonne autonomie, 4 séances d’épilation des jambes + 1 d’aisselles 🙂

Je vous recommande donc chaudement l’achat d’un épilateur Silk Epil 9 Wet & Dry Braun. On peut l’utiliser ou on veut, quand on veut et surtout sous l’eau ou à sec, selon ses propres sensibilités. Une vraie valeur sure, qui se confirme au fil du temps et des années. Le modèle testé est au prix de 129.99 EUR mais il existe beaucoup d’autres modèles dotés de tas d’accessoires : tondeuse, rasoir, socle de charge, etc.

Et vous, quel est votre mode d’épilation préféré  ? Avez-vous déjà testé l’épilateur éléctrique Silk Epil ? Ou préférez-vous l’épilation en institut ? 

 

Laisser un commentaire