Tech, Geek et Gadgeterie

Le lave-linge Addwash qui parle à mon smartphone

Mon smartphone c’est l’extension technologique de moi. Jamais sans mon smartphone. Non sans rire, mon smartphone m’a déjà rendu pas mal de services et je ne pourrais plus m’en passer. Il rend mon quotidien plus efficace. De ce fait, tout ce qui touche aux objets connectés m’intéresse au plus haut point. Evidemment, je suis une geekette de souche, je ne m’en cache pas et je le revendique haut et fort. Elle est révolue l’époque ou les femmes avaient besoin des hommes pour programmer la télé 😉 Malgré tout, je reste une femme et le ménage et surtout le linge font partie de mon quotidien, de mes taches ménagères. Et donc, la machine connectée, je l’attendais de pied ferme ! La machine qui parle à mon smartphone et qui me dis quand mon linge a fini de tourner 3 étages plus bas, j’en rêvais ! Et devinez-quoi ? Samsung l’a fait. Et la on balance le « aaaaleluuuuiaaaaah ». Merci Samsung et merci Addwash. Bon, ça c’est pour la théorie. Mais est-ce que ça marche en vrai ? Allez, je vous raconte tout.

Addwash_machine

La machine Addwash m’a été livrée par 2 charmants jeunes hommes très costauds un vendredi après-midi. J’avais gardé du linge pour célébrer son arrivée. C’est bien à peu près la première fois que je me réjouis de faire le linge ! Une configuration rapide et surtout très intuitive et facile grâce au menu interactif sur l’écran couleur super grand et le tour était joué. Elle n’attendait plus que moi et mon linge. Avant de tout enfourner j’ai bien examiné la bête.

C’est qu’elle en jète cette machine.

La première chose qui saute aux yeux c’est ce hublot supplémentaire qui se trouve sur la porte de la machine. C’est la fonction Addwash qui permet de rajouter du linge en cours de lavage. Vous savez la chaussette qui a décidé de se dérober du panier à l’acheminement du linge dans la buanderie et que l’on découvre après avoir lancé la machine en remontant ? Ou cette petite culotte qui s’était cachée dans la jambe du jeans craintive de passer la machine ?

Addwash_rajout_linge

Ces petites pièces pour lesquelles on n’a pas envie de relancer une machine mais qui doivent quand-même y passer histoire de ne pas rentrer dans la Guinness Book des records pour la plus grande collection de chaussettes dépareillées. Je réouvre le hublot et hop je rajoute et c’est parti.

Testé et totalement adopté !

Ensuite, il y a la fonction Ecobubble. Bon au départ, je prenais ça pour du blabla marketing. Evidemment que les marques veulent se différencier et c’est bien naturel de le faire. Au départ l’explication tient la route : des alvéoles qui envoient de l’air dans le mélange d’eau et de savon ce qui crée une belle mousse qui imprègne mieux le linge et donc le lave plus efficacement mais aussi plus doucement.

Addwash_ecobubble

Et en pratique ? Et bien ça marche ! J’utilise moins de savon et le linge est franchement bien lavé. J’ai beaucoup moins de ratés qu’avant, voir même pas du tout. De plus, les linges soyeux sont plus soyeux ! Et puis les alvéoles toutes douces empêchent l’accrochage qui sur la soie est fatal. Une belle technologie qui rend bien service. Le seul bémol est que j’ai du repasser à la lessive liquide alors que j’étais passée aux capsules. Mais ça c’est un moindre mal. Les capsules sont chères et pas très écologiques et je réalise que j’utilisais trop de produit finalement.

Donc c’est tout bénéfice pour mon portefeuille, mon linge et l’environnement.

Mais évidemment la fonction qui m’a surtout attirée vers cette bombasse de machine à laver c’est la fonction SmartControl ! Et oui, la, sur mon iPhone, j’ai une application qui me permet de contrôler ma machine. Je suis le déroulement du lavage. Je peux voir le programme choisi et je reçois des notifications lorsque le programme est terminé. Et cela ou que je sois sur la planète, à condition d’avoir du réseau. Mais en 2016, ce n’est pas vraiment un obstacle. Ca marche aussi sur le smartphone de mon Big qui lui a un Galaxy S6 en Android.

Mais ce n’est pas tout ! Je peux aussi interrompre le lavage pour… rajouter la chaussette qui s’est faufilée à l’étape acheminement et tout ça à distance. Je peux aussi lancer un lavage à distance.

Je ne vous dis pas le gain de temps. La buanderie se situe dans la cave et ca c’est 3 étages plus bas. Certes, les escaliers c’est bon pour ma condition physique mais quand on manque de temps, c’est pas top de se retrouver en bas et que le linge n’est pas fini. De plus grâce au suivi du cycle, je peux vérifier lorsque la fin est proche et aller trier la prochaine machine !

Allez hop une petite démo en images.

 

Un gain de temps énorme pour ma part !

En matière de gain de temps, il y aussi la fonction SuperSpeed qui permet de faire une machine en moins d’une heure. Vous savez la petite robe que vous n’avez porté que quelques heures mais qui mérite un petit rafraîchissement ? Et bien, cette fonction est parfaite pour cela !

Addwash_superspeed

Ce que j’aime beaucoup aussi ce sont les programmes spéciaux qui permettent de faire face à des situations bien particulières :

Addwash_special_programs

Chose qui est secondaire pour moi car paisiblement installée dans la buanderie dans la cave, mais pour les gens qui doivent la poser plus proche de la pièce de vie, c’est un point important je pense. Donc utile de le mentionner.

Vous l’aurez compris, je suis totalement convaincue par cette Addwash.

Le gain de temps est énorme pour moi et en ce moment, c’est à peu près la seule chose qui m’intéresse !

J’ai eu la chance de tester la machine Addwash de 12kg ce qui est parfait pour ma famille ! Mais il existe déjà une machine Addwash avec toutes les fonctionnalités décrites à partir de 799 EUR.

Si vous voulez voir tout cela en images, je vous invite à découvrir cette très jolie vidéo :

Alors elle vous plait cette machine à laver connectée ? Vous aimez la fonction pour le petit linge oublié ? 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply maman est occupée 30 mai 2016 at 10 h 27 min

    Ton billet arrive trop tard pour moi : je viens d’acheter ma nouvelle machine à laver, la semaine dernière, et j’avoue que l’idée de pouvoir ajouter des vêtements en cours de route est très bonne. Par contre, 12 kg de capacité, cela me semble énorme !

  • Laisser un commentaire