Pieds secs : le remède ultra-confort !

0

Je ne prétend pas vous débarrasser définitivement d’éventuelle sécheresse des pieds. Je ne vous promets pas non plus que ma suggestion va chasser vos durillons et autres horreurs pédestres. Rien de tout ça. Je vous propose juste un outil, très agréable et facile à utiliser afin d’hydrater ses pieds confortablement.

J’ai nommé : les chaussettes hydratantes de marque Bliss ! Attention, les essayer c’est vraiment les adopter.

Alors de quoi s’agit-il ? Une jolie paire de chaussette d’un bleu turquoise clair. Jusque la rien de spécial, mais regardez l’intérieur ou plutôt toucher… Vous allez sentir une couche d’un gel siliconé sur les parois de la chaussette. Elles sont enrobées jusqu’à hauteur des chevilles. Leur promesse ? En les mettant 20 minutes au pieds, vos pieds retrouvent hydratation et surtout douceur. Il m’arrive de les mettre bien plus longtemps : un dimanche matin cosy devant le feu ou une soirée télé et on mets ses soquettes.

Mon avis : Les plus :

  • Elles sont ultra-faciles à enfiler. Attention toutefois à avoir les pieds bien secs.
  • Elles sont vraiment très confortables et montent jusqu’à la cheville
  • Elles adoucissent vraiment les pieds au bout de 20 minutes
  • Elles ne contiennent pas de vilaines odeurs au bout de quelques utilisations (je dois être à 8 la)

Les moins :

  • 20 utilisations seulement mais la vendeuse m’a promis que j’en aurais plus… mouais
  • C’est très cher tout de même 40 EUR… Ca fait 2 EUR le traitement. Bon, ça va encore finalement.
  • Très difficile à trouver en Belgique. En France, Sephora est ton amie forever. On peut les acheter en ligne par le biais de la boutique en ligne Bliss (www.blisslondon.co.uk) mais les frais de port sont importants.

Conclusion : Un produit vraiment génial. Afin d’obtenir le résultat ultime il faudrait combiner avec les autres produits Bliss, notamment Le Baume Pieds Tendres à l’Huile d’Eucalyptus (23 EUR). Si j’ai la chance de rentrer dans un Sephoraun de ces jours, je prend un tube pour essayer avec les chaussettes. Le summom : Bliss fabrique le même ensemble pour les mains.  Mais le résultat obtenu avec les chaussettes est déjà très satisfaisant ! Je les recommande de toute urgence !

Les Allemands : les nouveaux rois de la pizza ?

0

AVERTISSEMENT : CECI N’EST PAS UN ARTICLE SERIEUX
Lors d’une visite récente à mon supermarché préféré (beurk), j’étais à la recherche d’une pizza surgelée. Je ne sais pas. Souvenirs de mon passé d’étudiante je suppose. Les pizzas surgelées pouvaient être très bonnes. Enfin, je ne connaissais pas encore Big 😉

Donc voila, me voila lancée à la recherche d’une bonne pizza surgelée. He la-bas, je vous vois déjà hurler. On se calme. De Gustibus et Coloribus… vous connaissez la suite. Donc je cherche et je trouve 7 congélateurs remplis de pizzas surgelées. Cool, j’en trouverais bien une à mon goût.

Dans ma recherche, je suis interrompue par mon cerveau qui n’a pas pu s’empêcher d’enclencher mon analyseur marketing intégré… J’ai commencé à évaluer les linéaires et suis arrivée à un constat assez terrible : 60% du rayon est dédié à la marque Oetker, 35% à Wagner, et 5% à Carrefour, Carrefour discount et d’autres produits peu appétissants voir même un peu louches…   Quelle horreur… Les Allemands dominent le rayon pizza, un produit venu de la belle Italie…

Alors, restons objectifs, parlons un peu du produit en question. J’ai jeté mon dévolu sur la Wagner Crunch Western. Dr. Oetker, je ne peux pas. Ces gens la font de la pâte à crêpe…

Déballage de la chose :  la garniture n’est pas franchement généreuse. Alors, on allume le four, on place la pizza sur la grille et 16 minutes plus tard, la chose est prête. L’odeur qui sort de la cuisine est juste l’odeur d’un four qui cuit un truc… Pas de saveur subtile, d’épices, de tomates, rien, nada.   Je sors la pizza du four. Je regarde. Mouais, pourquoi pas. Surtout que j’ai faim. Je découpe. Ouhla, c’est grumeleux, fort croustillant, un peu trop même et surtout fort sec.

J’attaque le premier morceau. Constat : pas de fromage coulant qui fait de longs fils, pas de sauce tomate qui coule partout ou d’ingrédients appétissants qui tombent. Non, tout est figé surla pizza, comme si elle avait été confectionnée il y a 2000 ans. De plus, elle est dure comme une brique. Pour ceux qui aiment plier leur part en deux pour la manger, façon calzone, c’est raté.

Le moment ultime : je goute… Bon bein le constat est simple, j’ai l’impression de manger un bout de biscuit chaud et sucré avec de la sauce tomate et quelques morceaux de saucisson sortis de la poubelle, oubliés dessus. C’est franchement un désastre. Ce n’est vraiment pas bon dutout ! Le gout est sucré et manque totalement de gout de pizza…

J’avoue ne pas comprendre. Quel est l’intérêt de mettre autant de ces horreurs en rayon ? Les acheteurs gouttent-ils vraiment les produits qu’ils vendent ? J’en doute. A moins que le goût ne soit qu’un critère en bas de la liste, lors de l’évaluation du produit…

Bref, à moins de crever de faim et de n’avoir vraiment rien d’autre à se mettre sous la dent (y crompris de l’eau et d’y pain rassis !), n’achetez pas ce type de pizza. Ceci est valable pour la Wagner Crunch Western. Je n’ai pas encore goutée aux créations du Docteur Oetker, mais je dois avouer que l’envie me manque sérieusement… Peut-être le jour ou j’aurais oublié cette expérience fort malheureuse.   Note : j’ai longtemps hésité avant de mettre cette article dans la catégorie « Gastronomie » car la dite pizza est aux antipodes de la gastronomie… Soyez donc larges d’esprit. Merci.

Ce matin, un bloggeur a tué un journaliste…

2

Belle entrée en matière n’est-ce pas ? Tant pis, je prend le risque.

Depuis le démarrage de ce blog, j’ai eu l’occasion d’en visiter quelques autres et j’ai, souvent, pu faire le même constat : c’est carrément bien écrit dans certains cas.   Alors, pourquoi cette réflexion ? C’est assez simple. Souvent, lorsque l’on surf sur le net et qu’on recherche des informations concernant un futur achat ou simplement quelque chose qui nous intéresse, on tombe sur des blogs, génériques ou plus spécialisés, personnels ou communautaires. Peu importes, les blogs sont bien références et font désormais partie du résultat des recherches entreprises.

Et c’est la que le débat peut commencer. Car, un journaliste est-il suffisamment libre pour écrire ce qu’il veut concernant tel ou tel produit ? Pire, l’a-t-il vraiment touché, utilisé ? De plus, il n’est pas rare de trouver des annonces pleines pages dans la presse écrite, lorsqu’un test produit, écrit par la rédaction se trouve dans le même magazine.

De la a dire qu’il y a un lien, c’est un risque que je prend.   Je pense que la réalité économique des deux univers est ce qui fait la différence : le blogueur lui blog par plaisir, intérêt ou autre motivation personnelle. Il peut avoir un petit intérêt financier par le biais de recettes publicitaire mais celles-ci sont incomparables par rapport à ce que peut générer la presse dite « officielle ». Car elle, elle tourne bien autour d’un business plan qui doit générer une certaine rentabilité et c’est bien normal. Les éditeurs ne sont pas des organisations caritatives mais bien des sociétés commerciales qui font travailler beaucoup de gens.   Comparons quelques aspects des deux « métiers » : Le journaliste professionnel :

  • Ecrit pour gagner de l’argent
  • A (en général) suivi une formation pour cela (diplôme à l’appuie)
  • A les bons contacts et l’accès aux produits à évaluer
  • A une certaine déontologie et liberté d’expression : cela s’appelle la liberté de la presse…

Le blogueur :

  • Ecrit par plaisir et par volonté de partager des idées ou des expériences
  • N’est pas toujours très précis dans son respect de l’orthographe et de la grammaire
  • A la liberté totale de ses écrits et n’a pas de contrainte éditoriale ce qui peut donner le meilleur comme le pire
  • N’a pas d’accès facile aux produits et services et doit, bien souvent, y aller de sa poche (il existe toutefois quelques combines ;-))
  • Ne gagne rien ou presque pas grand chose. L’éventuel revenu pourrait provenir de bannières publicitaires affichées sur son site

Donc en somme, oui je me pose des questions quant à la neutralité et l’objectivité du journaliste, c’est un fait. Comme pour tout, ceci n’est motivé, que par mon expérience personnelle et non pas par une étude scientifique. De ce fait, j’estime que certains blogueurs méritent le titre de journaliste et que d’autres journalistes devraient se voir assignés à d’autres taches car ce qu’ils écrivent manque ouvertement d’objectivité.   Qu’en pensez-vous ?

Boucles d’oreilles Clochette chez Swarovski

0

Je viens de dénicher la paire de boucles d’oreilles la plus chouette de tous les temps. Bien-sûr, comme tous le monde le sais, l’élément temps est très relatif et encore plus chez moi 😉   clochettebig

Je ne vous tiens pas en haleine plus longtemps, il s’agit de Créoles Clochette de chez Swarovski. Elles sont super belles. Un anneau (en rhodium… c’est pas Cartier non plus) sur lequel s’est assise une jolie Fée Clochette. Clochette a les ailes et l’étoile décorée de petits cristaux. Oh, c’est super tendance tout ça. Surtout quand on est maman et fashion et geekette 😉

Carrefour Online ou Ready2 pour les intimes…

8

Cette semaine, Big et moi avons tenté notre première expérience de Carrefour Online. En quoi cela consiste-il ? C’est assez simple. Vous commandez vos produits sur Internet, ensuite vous allez les chercher le jour et l’heure convenu.

Quelqu’un a déjà fait les courses pour vous. Vous enlevez, vous payez et vous rentrez chez vous. Donc, pas de files, pas de bousculades, pas de recherches fastidieuses, rien de tout ça.

Pipl.com ou qui parle de moi sur le web

1

J’avais découvert ce site, il y a déjà un long moment. En introduisant un nom, un prénom, une ville et un pays, vous pouvez rechercher sur le net toutes les informations concernant une personne. Il fouine dans les blogs, les réseaux sociaux, les images, les blogs…  Perso, je ne le trouve pas terrible car il ne trouve RIEN qui me concerne. Mais bon, je ne suis peut-être pas si populaire. Quoique, je pose ma patte sur le net depuis 1996, ca devrait laisser des traces. Mais bon, y’a pas donc y’a pas.   A vous d’essayer : www.pipl.com   Peut éventuellement vous aider à retrouver des personnes de qui vous n’avez plus de nouvelles car il fait une recherche à travers tous le net.   N’hésitez pas à partager votre opinion.

Dove Men Care : nouvelle campagne de pub

3

Je voulais partager avec vous, la publicité qui est faite pour cette nouvelle pub Dove pour la ligne de produits Men Care. J’avoue être touchée moi-aussi, car ces mâles sont quand-même beaux (le miens l’est plus encore évidemment…) et leurs affirmations sont dans l’air du temps. Par contre le Nicolas de la photo ne peut pas avoir 41 ans. Ou bien il a une perfusion de DHEA (hormone de jeunesse) suspendue à son bras en permanence… Voyez plutôt par vous même en cliquant ici. Pour les produits, je n’en ai aucune idée et je ne compte pas tester non plus 😉 Allez messieurs, faites le test et dites-nous quel type d’homme vous êtes.

Dolce Gusto : un Latte Macchiatto à fondre de plaisir

0

Alors qu’est-ce que ce fameux Dolce Gusto ? C’est une machine à café à dosettes, comme il en existe beaucoup d’autres : Nespresso (de la même maison), Tassimo (pas disponible en Belgique), Senseo, Lavazza, Illy (système ESE) et encore quelques autres produits plus niches. Pourquoi Dolce Gusto ? Dolce Gusto est un produit de Nescafé, qui a déjà une très longue histoire derrière lui. Je vous renvoie à la page Wikipedia mais on en parle depuis un demi-siècle déjà ! Comme vous le savez, le concept Nespressoest un concept relativement haut de gamme. Certes les puristes de l’esspresso, les Italiens, auront beaucoup de mal à appeler cela un vrai esspresso et je ne leur donne pas tout à fait tord. Toutefois, le café qui sort de cette machine est assez fabuleux. Certes, les machines sont très (trop ?) chères, les cartouches également, mais chaque café est un véritable moment de détente et de dégustation.

Les crèmes de soin Kenzoki

0

Lors d’une visite chez Sephora à Paris, au mois de Septembre dernier, j’ai effectué un braquage dans les règles de l’art. J’ai passé une bonne demie-heure dans le magasin (noooon shuuut, ce n’était pas une heure…) à flâner dans le magasin. Je me suis arrêtée plus longuement à 1 stand, celui de Bare Minerals. Mais ce produit sera le sujet d’un prochain article.

Une fois mon tour d’une demie-heure terminée, je passe à la caisse et comme d’hab, chez Sephora, ils sont plutôt généreux en matière d’échantillons. Je ressors, nous rentrons et le soir, je découvre tout ce que j’ai reçu. Il y avait quelques testeurs de produits Kenzoki. L’emballage des testers était assez sympa. Un papier mat légèrement transparent avec de jolis dessins très zen dessus. A l’intérieur de petits tubes.

Acheter des bottes… quel enfer !

1

Je l’avoue, je n’ai pas des mollets de mannequin. C’est un fait et ce n’est pas la peine de retourner cela dans tous les sens. Ayant fait beaucoup de gymnastique et de la danse pendant mon enfance, j’ai des mollets de coureur-cycliste. Point.

D’ou vient le drame ? De la mode des bottes… J’adoooore les bottes. Elles sont belles, élégantes, confortables et malheureusement, quand il s’agit de bottes hautes, je peux aller me recoucher. Certes, j’avais trouvé, il y a quelques années de ca, des bottes en tissus/simili extensible et celles-la m’allait très bien. Mais bon, les modes passent et les couleurs changeant. Et surtout elles ne sont pas en cuir.

Tintamar : Le sac dans le sac

0

En voilà une idée pratique et originale. La société française Tintamar, nous propose un sac unique, qui permet d’y ranger tout ce qu’on mets dans son sac, pour ensuite glisser la pochette dans votre vrai sac à main. Pourquoi c’est pratique ? Parce que quand vous changez de sac, ça devient très facile. Vous transvasez simplement la pochette.

Le calendrier de l’avent Playmobil

2

Comme chaque année, nous suivons la tradition du calendrier de l’avent car il est important pour notre puce de suivre les traditions. Ca l’aide à se structurer et à trouver des repères tout le long de l’année. Et puis cela alimente allègrement les souvenirs, ce qui est important.

A nouveau à la recherche d’un chouette calendrier, nous sommes tombés sur un calendrier de l’avent PlayMobil. Je pensais qu’il était rempli de chocolats ou autres horreurs…

Farmville ou comment devenir accro à un jeu débile…

2

Je pense qu’il est grand temps de dénoncer ce phénomène de mode : j’ai nommé Farmville, mais il y a d’autres exemples.   Pour ceux qui ne connaissent pas : Farmville est une application Facebook, qui consiste à construire une ferme. On peut acheter des graines pour planter toutes sortes de fruits, légumes, fleurs ou même céréales. On peut également acheter les animaux de la ferme : vaches, cochons, etc… La liste est longue. Des arbres fruitiers sont également disponibles.

Se détendre en flottant…

1

La journée de hier me fut particulièrement pénible. Je vous épargne les détails mais je suis dans une phase aiguë de mon mal. Vraiment pas facile. Hier après-midi, vers 14H, mon homme m’appelle et me dit, tiens téléphone la et va te faire une séance de flottaison, de flottage ou de floating tank… Je ne pense pas qu’il existe un terme précis, enfin je crois.

Créer son avatar personnel

0

Une chose très populaire auprès des geekettes en tout genre et de tout age est la création d’un avatar personnel. Alors kesako un avatar ? Il s’agit d’un petit personnage animé ou pas, qui a un look de personnage de manga et qui, en général, présente son propriétaire sous son meilleure jour.

Autocollants en tout genre…

0

J’ai découvert, ce matin, un site ou l’on peut acheter des autocollants dans le but d’embellir son intérieur. La collection est vraiment très large et variée. On y trouve tout pour tous les styles. Il y a des stickers muraux mais pas uniquement.

Egalement des ornements de porte et même quelque chose pour égayer votre pot de WC préféré. Le plus original est AMHA, celui qui egaye le pot, mais les autres sont super aussi. Il y a même des collections spéciales designer. Ce site livre partout en Europe, donc même dans le grand nord, chez moi. Je n’ai aucune idée quant à la qualité du produit, donc si quelqu’un a déjà eu une expérience, n’hésitez pas à la partager.

Pour découvrir le site, c’est par ici : http://www.mechantvinyl.com/

Le Minimoys Band : ça déchire

0

Ce matin, en conduisant ma progéniture à l’école, j’ai pu découvrir à la radiao, de extraits d’un nouvea CD. La bande originale de la suite de Arthur et Minimoys, qui s’appelle : Arthur et la Vengeance de Maltazard. Le titre de la BO est Le Minimoys Band.

C’est une sélection de hits français et internationaux de ces derniers mois, tous retravaillés à la sauce Minimoys. Vous y trouverez nottament une parodie de « ca m’énèèèèèrve » avec des paroles d’enfant à croquer. Mais plus encore : Toi plus Moi, On s’Attache ou le fameux Pokerface de Lady Gaga. Franchement, c’est frais, ca swing et ca a beaucoup de charme. Si vous souhaitez découvrir l’album en quelques extraits, c’est ici : http://musique.fnac.com/a2767042/Minimoys-Band-Le-Minimoys-Band-CD-album?Mn=-1&Ra=-28&To=0&Nu=2&Fr=0

Le Blog de Moi

0

Cela fait des années que j’ai des envies d’écrire, de m’exprimer, de faire partager mes expériences diverses et variées. J’ai déjà un nombre de débûts de blogs à mon actif mais aucun ne me plaisait vraiment. La, je refais une tentative aujourd’hui, avec WordPress. Visiblement le SUPER outil pour bloggeur exigeant. Voyons voir cela 🙂 Voila, j’invite donc mes chers lecteurs à me suivre et on verra bien si cela se remplit… ou pas. Bye MFG (Maman Fashion Geekette)