Tag -week-end

Maquillage du weekend : service minimum pour effet maximum

maquillage weekend ensemble too 1024x681 Maquillage du weekend : service minimum pour effet maximum

Le weekend chez moi, c’est service minimum. Même si je ne lésine pas, ou très peu, sur les soins apportés à ma peau et que je ne zappe jamais la case Basic 3 Temps de Clinique (voir mon article ici), côté maquillage, je me la joue beaucoup plus cool. En effet, le weekend, je ne bosse pas et donc question make-up, j’ai la main plus légère. Mon objectif principal étant de cacher plus ou moins mes défauts, de réveiller mon teint et d’accentuer mes yeux. Tout cela, sans trop perdre de temps. Lire la suite

Quand les enfants ne sont pas la, les parents dansent

Fotolia 13853290 XS w 297x300 Quand les enfants ne sont pas la, les parents dansentCe week-end, ma Pitchoun a passé 2 jours chez sa marraine et son grand-père. Par conséquent, Big et moi avions donc tout un week-end pour nous ! Et rien que pour nous.

Ceux qui ont des enfants le savent. Quand on a ses enfants avec soi, il y a tout un tas de choses que l’on a envie de faire mais qui sont difficilement exécutables. Donc, forcément, quand il ne sont pas la, on essaye de faire toutes ces choses qu’on doit faire ou dont on a tout simplement envie. Seulement voila, vous allez vite comprendre que avec toute l’envie du monde, toutes ces missions de rêves, ces activités que vous aviez planifiées depuis 3 mois ne sont pas toujours réalisables.

Voici les choses que l’on pourrait faire et les raisons pour lesquels on n’y arrive pas toujours :

  • Regarder des films jusqu’à pas d’heure : le « pas d’heure », c’est tout relatif vu la fatigue accumulée, le « pas d’heure » se transforme généralement en minuit…
  • Faire la grasse matinée : oui, sauf qu’on est tellement conditionnés à entendre « mamaaaan, j’ai bien dormi » à 07H15, qu’on se réveille inquiets de l’absence du cris en question…
  • Dîner dans un petit resto romantique : oui, sauf qu’il faut réserver car c’est samedi soir et que dans la précipitation, on a oublié…
  • Faire des câlins pendant 48 heures (maman, si tu lis ces lignes, passes au paragraphe suivant s’il te plait) : oui, sauf qu’on est crevés et qu’on n’a plus 20 ans…
  • Faire des travaux dans la maison : pareil, sauf qu’on est crevés et qu’on n’a pas achetés les matériaux, etc….
  • Aller chez le coiffeur : chouette, mais j’ai oublié de prendre rendez-vous et puis une visite chez le coiffeur, ça dure 4 heures, ça fait quand-même 1/12 de mon temps de parent sans enfant ! c’est énorme !
  • Faire le grand nettoyage, du rangement : c’est le week-end ! J’ai pas envie de faire le ménage, ni le rangement,…
  • Partir en week-end en amoureux : et réaliser le vendredi soir que c’est difficile de réserver un week-end un vendredi soir…

Bref, vous voyez que même quand on a la chance (j’ai écris « chance » ?) d’avoir du temps pour soi et rien que pour soi, il faut être bien organisé pour en profiter.

Depuis le temps, j’ai enfin compris que ces moments-la à deux, il faut les passer aux gré de ses instincts. S’imposer un programme digne d’une visite d’état, ce n’est pas raisonnable, ni réaliste. Il faut laisser faire le temps et simplement profiter. Et surtout clôturer ce week-end en douceur et sans regrets.

Quand on récupère sa Pitchoun, on est beaucoup plus zen et beaucoup plus dispo et la Pitchoun qui s’est bien amusée sera doublement contente de retrouver son papa et sa maman, un poil plus zen que d’habitude.

Et vous, les mamans et papa, cela vous arrive de confier vos enfants le temps d’un week-end ? Que faites-vous pendant ces journées ?