Menu
Actu & Inclassables

J’ai testé pour vous… le confinement

NDLR: j’ai rédigé ce post le 22 Mars mais dans ma grande étourderie j’ai oublié de la postée. Et oui, blonde un jour, blonde toujours. L’actualité a bien évolué. Le nombre de victimes également. Le confinement lui est resté. Un petit mot pour tous les soigneurs et tout ceux qui font que notre quotidien puisse continuer à exister. MERCI 🙂

J’essaye de rester légère, mais le coeur n’y est pas. Depuis quelques mois, le COVID-19, également connu sous la douce appellation de Coronavirus est entré dans l’histoire.

Après avoir fait des ravages en Chine, puis dans toute l’Asie, en début d’année, petit à petit, la bête est venue se nicher en Europe. La bête, oui, un monstre en fait. Ce monstre que nous n’avions pas vu venir. En tout cas pas moi. Pourtant, l’étude de l’histoire des grandes maladies aurait pu m’aider à comprendre que cet épisode n’en est qu’un petit, sur l’échelle de l’évolution humaine. Quand bien même, nous n’étions pas prêts.

Depuis samedi dernier, nous sommes à la maison. La boule au ventre. Lorsque SuperSophie (cette femme est une héroine) est apparue pour sa première annonce choc de fermeture des écoles, j’ai compris que c’était vraiment très grave. D’autant plus que nos voisins, à quelques exceptions illuminées près, allaient plus loin. Lorsqu’elle fit sa deuxième apparition et sa deuxième annonce, j’ai eu la boule au ventre. Envahie par des sentiments de panique et de peur. Mais que va-t-il advenir de nous ?

J’ai commencé à penser à mes parents, ma belle-maman, le peu de famille qu’il me reste, mes amis, mes collègues. Comment allons-nous traverser cela ?

Le weekend dernier, je me suis mise à tousser. Pas de fièvre, pas de courbatures, rien d’autre. Panique, mais pas trop. Lundi matin, j’appelle ma Doc. Elle m’annonce, sans détours, qu’il va falloir rester à la maison. Non pas pour me soigner — enfin si un petit peu — mais pour ne pas contaminer les autres. Pas de test, rien. Juste un petit certificat et des sirops en vente libre et “prévenez-moi si votre situation évolue”. Bon, et bien la médecine de pandémie, c’est spécial. En même temps, j’étais déjà très ennuyée du fait de devoir la déranger. Elle avait très certainement d’autres chats à fouetter.

Et donc je reste, lundi, mardi, puis vint le confinement stricte. Fort heureusement, mon employeur s’adapte et je peux télétravailler. Mon job le permet, c’est déjà ça. Mon homme doit faire une dernière journée “au bureau” mercredi, fait une dernière tentative de courses mercredi avant de rentrer et puis c’est lock-down. Et donc, la, ca fait exactement 9 jours que je suis chez moi. Que je n’ai gouté que l’air de la terrasse pendant quelques instants au gré des rayons de soleil. Et je commence à sérieusement tourner en rond.

Oh bien-sur, les journées de boulot, ça aide à rythmer. D’autant plus que l’école de Pitchoun lui a envoyé vraiment beaucoup de boulot. Donc, la, question occupation, aucun soucis. Non, c’est juste l’idée de me sentir enfermée. Et pourtant, je comprend et soutien à fond l’idée du rester chez soi.

Je ne comprends d’ailleurs vraiment pas la stratégie hollandaise ou britannique. L’immunité de groupe… et quoi, on sacrifie les vieux et les faibles? Ca ressemble furieusement au Darwinisme non ? A moins que ce ne soit un complot des millenials contre les boomers! Voila ce qui arrive quand on mets au pouvoir, des mecs qui “savent bien parler”. Triste.

C’est le moment ou une autorité européenne pourrait faire la différence. Ce virus ne fait pas du tout la différence entre un hollandais ou un allemand. Pourquoi ne pas adopter une politique et stratégie commune ?

Mais bon, ca c’est vraiment un autre débat, que je n’ai pas envie de mener.

Non, la, je veux confiner en paix, en sérénité. Et je n’y arrive pas. La peur m’envahit. Que se passe-t-il dehors ? Ces pauvres gens qui sont malades, certainement bien plus nombreux que ce que les chiffres du jour nous racontent. Et surtout, ce personnel soignant qui se démène pour soigner et sauver dépit, alors qu’il y a toujours des dingues qui se balade dans la rue, en groupe, sous prétexte que la confinement est une atteinte à leur droit. On leur explique que leur balance est une atteinte à la santé publique ?

Voyons le verre à moitié plein. Je tousse toujours mais je ne souffre de rien d’autre, à part les angoisses de l’évolution de la bête…

Voici mes quelques petites routines installées afin de ne pas perdre la boule (enfin pas complètement):

  • limiter le temps sur écran
  • se réveiller à heure de boulot en semaine. Non on ne snobe pas le réveil.
  • Se laver le matin et s’habiller, comme pour aller bosser. Ok, j’ai commandé 2 pantalons de trainings. Mon entourage vous dira à quel point ce n’est pas moi. Mais il paraît que ca peut être très stylé…
  • Se soigner le visage. Je continue ma petite routine et je me fais des gommages 3 fois par semaine. Je me maquille même un petit peu. En réunion teams, je mets la caméra. Je veux voir mes collègues pardi !
  • Bien séparer boulot et loisir
  • A midi pause déjeuner en famille
  • Le weekend c’est les taches ménagères et repos. Séries, jeux de société et relax
  • L’apéro ! Oui c’est vital. Mais avec modération bien sur.
  • Re-la-ti-vi-ser… j’ai du mal, beaucoup de mal, mais je dois m’auto-convaincre.

Ce que je vais tenter dès la semaine prochaine, demain quoi:

  1. Du pilates sur Youtube. J’ai trouvé un cours qui me plait bien et c’est filmé sur la plage ! Voici le lien, que j’ai oublié de poster.
  2. Travailler sur des trucs de fonds: apprendre Dreamweaver et le html. Réveiller mes connaissances en PhotoShop. Tenter InDesign et Illustrator. Créer des infographies. M’éclater dans ce que j’aime et apprendre. Nourrir ma tête quoi.
  3. Mieux tenir ma Pitchoun à l’oeil pour son travail d’école. Elle a confondu congé et cours… Mais j’avoue que c’est tellement spécial que je ne vais pas non plus m’énerver…
  4. Rester zen… ou essayer. On a des pâtes, de la farine, de l’eau et des tas de kilos en réserve. On ne va pas mourrir de faim

Et vous, comment vivez-vous cette période ? Quels sont vos trucs et astuces pour bien traverser ce confinement ?

Prenez-soin de vous et surtout, restez chez vous !

About Author

Quadra et j'aime ça, parce que les quadra c'est le pouvoir - Bruxelloise - Addict aux produits de beauté - Passionnée de mode - Amoureuse de son Big et de sa Pitchoun

No Comments

    Et toi, tu en penses quoi?

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :