Menu
Game, Geek & Brols en tout genre

Santorini : 5 bonnes raisons pour l’adopter

Depuis quelques mois, une passion des jeux de société s’est révélée chez moi. Passion partagée, fort heureusement, par les autres membres de la team “famille”. Ouf. Pendant le confinement, en regardant De Mol (=La Taupe) sur Vier, j’ai commencé à rêver de voyage en Grèce. Comme cela ne se fera vraiment pas tout de suite, je me suis rabattue sur Santorini, un jeu de société qui, sous des aires de simplicité, révèle des parties plutôt palpitantes.

Mon premier article consacré à un jeu de société. Je n’ambitionne pas du tout de remplacer les vidéos-règles qui sont bien plus efficaces qu’un simple descriptif. Le but est de simplement décrire, en quelques lignes comment fonctionne le jeu et de vous donner également mon avis sur celui-ci, afin de pourquoi pas, vous donner envie de le découvrir vous-même.

Qu’est-ce que Santorini ?

  • Construire des bâtiments typiquement grecques à flanc de falaise, le tout pimenté par les interventions de dieux de la Grèce antique.
  • Jeu de plateau et de construction avec quelques cartes pour pimenter le jeu
  • Un jeu ou l’on s’oppose à ses concurrents
  • Il se joue de 2 à 4 joueurs de 8 ans ou plus

Comment y jouer ?

Au début, chaque joueur est doté de 2 petits “constructeurs” et d’une carte représentant un dieu ou une déesse grecque doté de pouvoirs spéciaux. Chaque joueur devra à tour de rôle, déplacer un de ses constructeurs sur le jeu de plateau et construire un étage d’une maison qui peut en compter 3. Le but étant d’être le premier à monter sur le troisième et dernier étage d’un immeuble et d’ainsi, remporter la partie. Et voila!

Mon avis sur Santorini

Ce qui m’a tout d’abord incité à rajouter ce jeu à notre ludothèque, ce sont ses jolies pièces colorées. Construire des petites bâtisses blanches à toit bleu, typiquement grecques, à front de falaise, défié par les dieux de la Grèce antique, est vraiment sympa et a un petit côté dépaysant. Ensuite, la règle est simple, ce qui permet une prise en main ultra-rapide. Mais attention, derrière cette simplicité se cache pourtant un mécanisme et un game play redoutable. Santorini ne se laisse pas apprivoiser facilement pour autant et gagner une partie de Santorini demande de la réflexion et de l’anticipation. Les méninges sont sacrément sollicitées.

Ce que j’aime moins

2 éléments m’enchantent un petit peu moins : le fait que le nombre de pièces présentes dans la boite soit insuffisant pour couvrir tout le plateau. Lorsque les pièces viennent à manquer, il faut démonter des bâtiments déjà crée et garder la coupole bleue en guise de substitut. Ensuite, les pouvoirs des divinités ne sont pas toujours totalement clairs et laissent sujet à interprétation.

Ce qui marche bien et ce qui marche moins bien

Les plus

  • Règles hypers simples à assimiler
  • Dépaysement garanti
  • Jolies constructions de bonne facture
  • Le jeu prend peu de place pour y jouer
  • Parties courtes : +/- 30 minutes
  • Habillage graphique sublime
  • Prix correct : +/- 30€

Les moins

  • Pas suffisamment de pièces de construction
  • La description des pouvoirs des divinités parfois un peu floue
  • La boite est fort grande par rapport à son contenu

Conclusion

Santorini est un jeu très agréable à jouer et les règles sont faciles à assimiler. Il est tout à fait abordable avec des enfants dès 8 ans. Le jeu apporte un réel défi stratégique, digne d’une bonne partie d’échecs, mais en 3D et à plusieurs. Franchement, pour tous les fans de construction, de stratégie et des Cyclades, je vous le recommande chaudement !

Quelques vidéo-règles (mais franchement, on peut s’en passer):

Pour acheter Santorini

En Belgique, rendez-vous chez Jeu de Nim à Enghien (ou la boutique en ligne) ou de vrais experts vous conseilleront à merveille. Une boutique à soutenir.

Sur internet, chez Philibert (je recommande!) ou chez Amazon.

J’espère que ce premier post consacré à un jeu de société vous aura plu. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou pourquoi, partager vos jeux préférés ?

About Author

Quadra et j'aime ça, parce que les quadra c'est le pouvoir - Bruxelloise - Addict aux produits de beauté - Passionnée de mode - Amoureuse de son Big et de sa Pitchoun

No Comments

    Et toi, tu en penses quoi?

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :